Oleh Liachko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Oleg Liachko)
Aller à : navigation, rechercher
Oleh Liachko
Оле́г Вале́рійович Ляшко́
Oleg Liachko en train de discourir place Maïdan, à Kiev, lors de l'Euromaïdan
Oleg Liachko en train de discourir place Maïdan, à Kiev, lors de l'Euromaïdan
Biographie
Date de naissance (45 ans)
Lieu de naissance Tchernihiv, RSS d'Ukraine (Union soviétique)
Nationalité soviétique (1972-1991)
ukrainienne (depuis 1991)
Parti politique Parti radical
Profession parlementaire ukrainien

Oleh Liachko (en ukrainien : Оле́г Вале́рійович Ляшко́, son prénom est souvent transcrit Oleg en français) est un parlementaire ukrainien, candidat aux élections présidentielles anticipées de 2014 en Ukraine, où il reçut 8,32 % des suffrages exprimés.

Il dirige le Parti radical.

Oleg Liachko, a un meeting organisé par le parti d'extrême droite Secteur droit, place Maïdan, à Kiev

Le 6 août 2014, Amnesty International publie un rapport dénonçant le fait qu’Oleg Liachko filme et diffuse sur son site internet (http://www.liashko.ua/) des vidéos dans lesquelles on le voit, accompagné de groupes paramilitaires, comme le bataillon Azov, pénétrer dans des lieux publics ou privés pour y enlever des personnes, les humilier et les contraindre par la force à exécuter ses ordres : dans l'une d'elles, il oblige le maire de Slaviansk à écrire une lettre de démission « volontaire ». Oleg Liachko est censé être un législateur. Il a toutefois décidé de faire régner sa propre loi. La formule « Gloire à l’Ukraine, mort aux occupants » lui sert de cri de ralliement. Il n’a pas le droit de procéder à des arrestations. Pourtant, il se livre à des enlèvements et n’hésite pas à maltraiter ses victimes, aussi bien verbalement que physiquement, devant sa propre caméra. Son site, comme d’autres, propose de nombreuses vidéos montrant des enlèvements et des atteintes aux droits à un procès équitable, à la liberté et à la sécurité, ainsi qu’au droit de ne pas être soumis à la torture ou à toute autre forme de mauvais traitement[1],[2].

Christopher J. Miller du Kyiv Post affirme dans un article qu'un groupe paramilitaire soutenu par Oleh Liachko s'est rendu coupable de l’assassinat de deux séparatistes à la mairie de Torez dans l'Oblast de Donetsk[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]