Ole Ritter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ritter.
Ole Ritter
Ole Ritter 1970.jpg
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (76 ans)
SlagelseVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes professionnelles
1967-1970 Germanvox-Wega
1971-1972 Dreher
1973 Bianchi-Campagnolo
1974-1975 Filotex
1976 Sanson
1976 Stratos-Buler
1976-1977 Akai
1977 Stratos-Buler-Germanvox
Principales victoires
1968 Record de l'heure cycliste avec 48 km 653 à Mexico, et en 1965 le record du monde des 100 km avec 2h19'01"60 à Rome

Ole Ritter, né le à Slagelse, est un ancien coureur cycliste danois des années 1960-1970. Il a détenu, en 1968, le record de l'heure cycliste avec 48 km 653[1]. Il a également pulvérisé, en 1965, le record du monde des 100 kilomètres en 2h19'01"60 à Rome[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Palmarès et résultats[modifier | modifier le code]

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

1 participation

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

9 participations

  • 1967 : abandon, vainqueur de la 16e étape (contre-la-montre)
  • 1968 : 49e
  • 1969 : abandon, vainqueur de la 17e étape
  • 1970 : 9e
  • 1971 : 24e, vainqueur de la 20eb étape (contre-la-montre)
  • 1972 : 11e
  • 1973 : 7e
  • 1974 : abandon
  • 1976 : abandon

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Six jours[modifier | modifier le code]

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

Records[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Stars and Watercarriers (Stjernerne og vandbærerne en danois) : film de 1974, tourné par le réalisateur danois Jørgen Leth. Il suit les fortunes diverses de Ritter lors du Tour d'Italie 1973. Le film donne un aperçu d'une course à étapes de trois semaines, dramatisant les rôles et les objectifs des différents coureurs en course. Le chagrin des étapes de montagne, l'intensité du contre-la-montre (connu comme l'« épreuve de vérité »), des moments tranquilles sur la route et le quotidien banal des coureurs font tous partie du film[4].
  • The Impossible (Den umulige time en danois), documentaire de Jørgen Leth sorti en 1974[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. voir le film du 10 octobre 1968, dans les liens externes
  2. "record du monde des 100km" http://www.velochrono.fr/actu/2012/ritter-le-danois-a-laccent-italien
  3. "Record des 100 km" Dominique Turgis le 10/11/2015 de www.directvelo.com et de http://www.velochrono.fr/actu/2012/ritter-le-danois-a-laccent-italien/
  4. The Stars and the Water Carriers (1974)
  5. The Impossible Hour (1974)

Liens externes[modifier | modifier le code]