Oldarra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Oldarra est un chœur d'hommes de Biarritz, dans les Pyrénées-Atlantiques.

C'est aussi une troupe de ballet, le présent article traitant essentiellement du chœur.

Fondations[modifier | modifier le code]

En 1945, le Groupe Olaeta, ensemble de danses et vocal mixte orienté vers l'interprétation d'œuvres du patrimoine musical basque fondé par Segundo Olaeta[1] en 1941, donne naissance à Oldarra[2] (du basque l'élan) qui sera officialisé par la création, en 1946, de l'association Groupe d'art basque Oldarra[3] puis transformé en Ballets basques de Biarritz en 1951[4].

En 1963, le groupe musical mixte devient un chœur de voix masculines, s'orientant vers sa configuration d'aujourd'hui.

Le , le groupe prend le nom de Chœur d'hommes du Pays Basque Oldarra-Abesbatza, formation indépendante de l'association initiale Ballets et Chœurs basques Oldarra[5].

Chœur[modifier | modifier le code]

La chorale d'Oldarra sera successivement dirigée par Philippe Oyhamburu[6] jusqu'en 1953, René Sarramaigna[7], José de Etxabe jusqu'en 1961, Juan Eraso[8], à compter de 1962, et, depuis 1972, Iñaki Urtizberea[9].

Depuis 1972, le chœur a pour directeur musical (chef de chœur) Iñaki Urtizberea et interprète a cappella des œuvres polyphoniques tant profanes que religieuses. À l'origine exclusivement basque, le répertoire s’est élargi, intégrant des œuvres espagnoles, slaves, nord américaines (negro spirituals). Il est à l'heure actuelle un ensemble vocal composé de 40 musiciens amateurs.

Le chœur s’est produit de nombreuses fois en Europe, en Afrique, en Amérique latine et aux États-Unis (New York – Carnegie Hall).
Il a été le lauréat de nombreux prix (Tours, Bilbao, San Sebastian) et a chanté en 1997 au Parc des Princes (Paris) lors de la finale du grand Chelem du tournoi des 5 Nations de rugby ().

Son chef, Iñaki Urtizberea, enseigne la musique traditionnelle depuis 1961, en particulier au conservatoire de Bayonne (Txistu), et a travaillé la voix et la direction de chœurs avec Juan Eraso, professeur au conservatoire de Pampelune.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Titre : Les Ballets Basques de Biarritz Oldarra ; Direction : José de Etxabe ; Prise de son : Société Française du Son ; Enregistré en 1958 et 1960 ; Éditeur : Véga ; Support : 2 disques 33 tours ; Plages : 28 cf. : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k88065323.media
  • Titre : Zure Egarriz - Prière du matin et du soir ; enregistré en 1987 à l'Abbaye Notre-Dame de Belloc
  • Titre : Le Chant basque

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Manuel Urtizberea, Oldarra. Une histoire, un esprit, Bayonne, Elgar, 2018, 211 pages, préfaces de Michel Veunac et de Jakes Abeberry (ISBN 978-84-9027-831-4)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Segundo Olaeta Mugartegi (eu) (Gernika, Biscaye, 1896 - Bilbo, Biscaye, 1971) installé après la guerre civile espagnole à Briscous puis à Biarritz jusqu'à décembre 1942
  2. Philippe Oyhamburu, Dialogue avec mon journal, éditions Atlantica, 2001, p. 388
  3. Source : Oldarra. Une histoire, un esprit de Manuel Urtizberea (Bayonne, Elgar, 2018), page 41.
  4. Source : Oldarra. Une histoire, un esprit de Manuel Urtizberea (Bayonne, Elgar, 2018), page 59.
  5. Source : Oldarra. Une histoire, un esprit de Manuel Urtizberea, page 154.
  6. Jakes Abeberry : « Avec Poupou [Philippe Oyhamburu], sur le plan artistique, on a fait la révolution ensemble : sortir du groupe folklorique Oldarra pour en faire des Ballets basques de Biarritz Oldarra » in Oldarra. Une histoire, un esprit de Manuel Urtizberea, page 59.
  7. Jakes Abeberry : « Nous avons... un chef de chorale qui est un musicien, René Sarramaigna, remarque pianiste-organiste qui nous a montré cet été [1953], par son adaptation rapide à notre style et à notre répertoire, ses grandes qualités de conducteur que plusieurs ici lui connaissions depuis longtemps. » in Oldarra. Une histoire, un esprit de Manuel Urtizberea, page 59.
  8. Juan Eraso Olaetxea (eu) (Areso, Navarra, 1914 - Anglet, Labourd, 2002). Fondateur et directeur de la Agrupación Coral de Elizondo, ancien directeur de Orféon de Pampelune et professeur de chant au conservatoire de Pampelune. Source : Oldarra. Une histoire, un esprit de Manuel Urtizberea, page 93.
  9. «  Je suis à Oldarra... depuis des millénaires parce que je suis arrivé à Biarritz en décembre 1951 avec mes frères... A l'origine nous sommes venus poussés par mes parents qui étaient réfugiés et c'est ici à Oldarra que j'ai découvert la danse, le chant et le txistu... » in Oldarra. Une histoire, un esprit de Manuel Urtizberea, page 93.

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • Site officiel[1]