Old Bet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Statue of Old Bet devant l'Elephant Hotel, à Somers, New York.
Marqueur de site à Alfred, ME, où Old Bet a été tué.

Old Bet (décédé le ) était une éléphante, connue pour avoir été le premier éléphant de cirque et le deuxième éléphant amené aux États-Unis[1]. Il a été rapporté qu'un éléphant avait été amené aux États-Unis en 1796, mais il n'est pas certain que ce soit l'éléphant qui a par la suite été nommé Old Bet[2],[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Le premier éléphant importé aux États-Unis remonte à 1796, à bord de l' América qui a appareillé de Calcutta pour New York le [4]. Cependant, il n’est pas certain que c’était Old Bet[2]. Les premières références à Old Bet commencent en 1804 à Boston dans le cadre d'une ménagerie[1]. En 1808, alors qu'il résidait à Somers, dans l'État de New York , Hachaliah Bailey a acheté l'éléphante de la ménagerie pour 1 000 dollars et l'a baptisée "Old Bet"[5],[6].

Le , Old Bet fut tuée lors d'une tournée près d'Alfred, dans le Maine, par l'agriculteur local Daniel Davis, qui l'abattit par balle et fut ultérieurement déclaré coupable du crime. [7] Alors que beaucoup de gens croient que le fermier pensait que payer pour voir un animal était un péché, une autre raison présumée est la jalousie.

Héritage[modifier | modifier le code]

En 1821, le musée américain Barnum à New York annonça avoir acheté la peau et les os de Old Bet et monté les restes au musée. [8] L'éléphant a été commémoré en 1825 avec une statue et l'Elephant Hotel à Somers, New York. En 1922, l'éléphant John L. Sullivan parcourut une distance de 100 km pour déposer une gerbe de fleurs en souvenir de Old Bet près de sa statue commémorative. [9],[10]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Roberta Hershenson, « Under the Big Top », New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le 21 juillet 2007) :

    « Old Bet, called the second elephant in America by the Somers Historical Society, was also one of the most important elephants in America. The Elephant Hotel in Somers was built in 1825 to honor her, and her owner, Hachaliah Bailey of Somers, and is now in its third century of circus fame. Old Bet was part of the new tradition of menageries -- elephants, tigers, giraffes, rhinos and other exotic animals imported from abroad -- that traveled the countryside with circuses beginning about 1804. Now an exhibition and a theatrical production recall those early circus days. »

  2. a et b « Setting The Record Straight On Old Bet. » (version du 15 mars 2008 sur l'Internet Archive), American Heritage
  3. Bowdoin Bradlee Crowninshield, An Account of the Private Armed Ship "America" of Salem, vol. XXXVII, The Essex Institute Historical Collection, (lire en ligne), p. 1
  4. George G. Goodwin, « The Crowninshield Elephant : The surprising story of Old Bet, the first elephant ever to be brought to America », Pick from the Past, Natural History, (consulté le 29 janvier 2013)
  5. « Old Bet », RoadsideAmerica.com (consulté le 8 janvier 2010)
  6. Marilyn Wiegold, « The Beast That Put Somers on the Map », Archives, The New York Times,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le 13 juin 2017).
  7. Kihm Winship, « Elephants » [archive du ], Faithful Readers: The writing of Kihm Winship, sur Faithful Readers: The writing of Kihm Winship,
  8. « The Elephant Comes to America » [archive du ], HistoryBuff.com (consulté le 8 janvier 2010) : « In 1821, the American Museum in New York announced that they had bought Old Bet and she would now be on permanent display at the museum. »
  9. « Namesake of 'John L.' Will Lay Wreath on Grave of Pioneer Sister Performer », New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le 8 janvier 2010) :

    « An old, old elephant will start out this afternoon from Madison Square Garden on a pilgrimage to the grave of the first elephant that ever came to the United States. »

  10. « Town Heaps Honors on Old Bet's Grave. But Pap Fellowes and His Cornet Inject a Little Discord in Memorial to an Elephant. But the Youngsters All Enjoy It and Feed Peanuts to Old John, Who Lays Wreath on Monument », New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le 8 janvier 2010) :

    « The memorial services for Old Bet in Somers, N.Y., yesterday, solemn except for the part which old Pap Fellowes and the cornet played, were all that anybody, even Old Bet herself, might have wished. But it is true that Pap sort of gummed things up. Pap did something to the cornet out behind ... »

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]