Olaf Van Cleef

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Van Cleef.
Olaf Van Cleef
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
PondichéryVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité


Olaf Van Cleef (en hindi ओलाफ वन क्लीफ ) (né à Paris le ) (mort à Pondicherry le )[1] était un voyageur, auteur, et artiste-peintre collagiste. Il était essentiellement connu dans le sous-continent indien pour illustrer des scènes des épopées du Mahâbhârata et du Rāmāyana[2]. Apparenté à la famille Van Cleef, créatrice de la Maison de Haute Joaillerie Van Cleef & Arpels, il fut vendeur en joaillerie chez Cartier pendant 33 ans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Néerlandais, il a longtemps résidé à Paris puis à Pondichéry. Il a commencé à peindre dès son plus jeune âge, avec Annette Norgeu[3], la seconde épouse de son père[4]. Dans les années 1990, il travaille sur le pointillisme, le tachisme et l'art informel[5]. Ses œuvres reflètent l'amour de son auteur pour l'Inde en général[6] et pour Calcutta en particulier (depuis 1989, il réside tous les ans à l'hôtel Taj Bengal de Calcutta[7]).

Depuis 2002, il crée essentiellement des compositions précieuses avec des collages de papiers métalliques de différentes couleurs et des cristaux de Swarovski[8],[9]. Souvent inspiré par le peintre Ravi Varmâ[10], ses sujets sont des dessins d'inspiration indienne[11] qui sont aquarellés et surlignés à l'encre de Chine. Ces peintures sont de couleurs pastel et une grande attention est donnée aux détails[12]. Les thèmes de la plupart de ces tableaux sont des dieux et déesses hindous ainsi que des scènes de la mythologie hindoue.

En 2012, il met son atelier « Van Cleef Hall »[13] à Pondichéry, à la disposition d'artistes d'ici et d'ailleurs dans un but non lucratif[14].

À la suite d'un voyage au Bhoutan, en février 2014, il oriente son travail sur le bouddhisme bhoutanais et a préparé pendant deux ans une exposition[7] pour le musée de l'Académie royale du textile à Thimphu[15]. L'exposition est inaugurée le 13 septembre 2015 par Sa Majesté Gyalyum Sangay Choden (en) Wangchuck[16],[17]. En 2016, il décide de soutenir financièrement une école d'art pour enfants (Vast: Visual Artists Studio) dans la ville de Trashiyangtse au Bhoutan[18]

À la demande de la Rajah Ravi Varmâ Foundation Heritage (Bangalore, Inde) il embellit et enrichit d'éléments Swarovski quatre rééditions de gravures du peintre Ravi Varmâ dans le but de " crystaliser pour l'éternité " quatre œuvres maîtresses de l'artiste décédé en 1906[19],[20].

Le 3 septembre 2016, à Chennai, il expose une collection de couvertures de téléphones portables, embellies d'éléments en cristal Swarovski appelées "Be Cleef in Yourself" en association avec l'hôtel' Taj Coromandel, Swarovski India et la Galerie Artworld India[21].

Durant le Puja de Jagaddhatri (en) de Chandernagor en novembre 2017 au West Bengal en Inde il crēe un temple ēphemère pandal (en), avec huit peintures représentant Ganesh,Parvati,Krishna Vishnou,Râdhâ,Shiva,Kali et Kâma. Le temple recevra 4300 pèlerins durant les 27,28 et 29 nobembre 2017[22].

Décorateur chez Mercier Frères Décoration puis conseiller de vente[23],[24],[25] dans une société française[26] de haute joaillerie[27],[28]. Cartier SA pendant 33 ans, c'est un connaisseur de l'Inde[29]. Il a publié un essai intitulé De Darjeeling à Pondichéry.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

D'Olaf Van Cleef
  • De Darjeeling à Pondichéry, ou, L'Art de la séduction, Paris, Le Sémaphore, 1998 (lire ligne) (ISBN 978-2-912283-07-8)
  • White and Black: A Journey to the Centre of Calcutta - Textes de Soumita Das[30], photographies de Chrytopher Taylor[31] et préface de Olaf Van Cleef - (Calcutta, Niyogi Books, 2009) (ISBN 978-81-89738-37-2)[32]
  • Notes of the nights ( Auroville, Prisma, 2012 )
Sur Olaf Van Cleef

Expositions[modifier | modifier le code]

Collections[modifier | modifier le code]

Musées[modifier | modifier le code]

Conférences[modifier | modifier le code]

  • L'importance de la culture indienne dans la joaillerie, mai 1999, Maison des cultures du monde, Paris[86]
  • Artist and Business, février 2007, Indian Institute of Social Welfare and Business Management, Calcutta[87]
  • Parures et Joyaux de l'Inde, mars 2009, Musée national des arts asiatiques - Guimet, Paris[88]
  • India, arts and diamonds, 18 février 2014, French Institute Museum[89] of Chandernagor - Inde[90]
  • India, diamonds and paintings, 6 octobre 2014, Alliance française du Bengale à Calcutta[91]
  • Joailleries d'Inde et d'Occident, histoires d'une passion,10 mai 2017 , Musée du Grand Palais (Paris)[92] dans le cadre de l'exposition de joyaux indiens de son altesse Sheikh Hamad bin Abdullah Al Thani[93],[94].
  • Sarasvati and the jewels of the last moghol emperor Muhammad Bahâdur Shâh avec le professeur Pradeep [95] et Olaf Van Cleef [96],[97] pour les élèves de Cambridge School Chennai

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Telegraph India, Olaf Van Cleef passes away, 9/11/18
  2. India Today - Chennai, 10 octobre 2014, « Your garbage is my gold » [1].
  3. De Darjeeling à Pondichery, p. 44.
  4. Olaf Van Cleef est le fils de Jack Van Cleef [2] qui a été sous-lieutenant et résistant[3] au maquis des Glières (section Savoie-Lorraine). Son grand-père paternel Eduard Van Cleef est mort à Auschwitz le 12 mars 1944 [4]. La mère de Olaf van Cleef, Claude Combeau (1925-1952) est par alliance la cousine germaine de Maurice Papon. À la mort de la mère de Olaf Van Cleef, son père Jack Van Cleef épousa en deuxièmes noces Annette Norgeu, en 1955. Elle est la cousine germaine de Pierre Norgeu, qui est le beau-frère de Lucie Aubrac, et de l'artiste peintre Aurélie Nemours née Marcelle Baron. Il passa sa jeunesse dans l'atelier du peintre Louis Norgeu, dans la cité Montmartre-aux-artistes, 189 rue Ordener à Paris.
  5. Sa rencontre avec Michel Boyer et Ghislain Mollet-Viéville lui ouvrit l'œil sur l'art contemporain.
  6. Il y a voyagé pendant une trentaine d'années.
  7. a et b The Telegraph Calcuta, 7 octobre 2014, « Panther to Blue Lion » par Soumitra Das.
  8. Dans le style des peintures de Tanjavur
  9. The Hindu Business Line, 26 janvier 2007.
  10. Peintures religieuses et scènes de charme indiennes.
  11. Représentant des temples, palais, maharajas et aussi de la peinture religieuse avec des scènes des épopées des « dieux et déesses » du Rāmāyana.
  12. Soumitra Das, « The discreet charm of glitters », The Telegraph, Calcutta, 15 février 2012.
  13. The Times of India, 28 avril 2012, « Impressionism in puja room » par Nandini Sen Gupta.
  14. « Le Van Cleef Hall, ou VCH, est d'abord un lieu de rencontres, un lieu d'échange. Situé dans un espace contemporain au cœur de Vaithikuppam, petit village au nord de Pondichéry, le VCH a été créé pour la promotion d'artistes d'ici et d'ailleurs dans un but non lucratif et avant tout convivial », ActuPondy [5].
  15. Kuensel, 14 octobre 2014, « Buddhist iconography gets European artistic touch », par Thinley Zangmo.
  16. Kuensel, 16 octobre 2015, « Religious precious art exhibition ongoing in Thimphu », par Thinley Zangmo.
  17. The Telegraph, Calcutta, « Olaf Van Cleef's brilliants rock Bhutan royalty », par Soumitra Das.
  18. Kuensel, 13 février 2016, « Taking contemporary art to east ».
  19. The New Indian Express [6].
  20. The Hindu « French touch to Ravi Varma’s prints ».
  21. DT Nexr " Meet the Frenchman who is inspired by the East " [7].
  22. ‘’ The Hindu ‘’19 novembre 2017 by Soumitra Das [8]
  23. Vendeur en joaillerie chez Cartier depuis 1982, il réalisa différentes missions à Delhi, Bombay [9] et Calcutta entre 1992 et 2002.
  24. Dernier Van Cleef à travailler dans la joaillerie : employé de Richemond Richemont (entreprise) qui est propriétaire maintenant de Van Cleef & Arpels et Cartier
  25. " Les Grands Héritiers " - La Vie à l'Endroit - Entretien avec Mireille Dumas sur France2 le 16 mars 1999 à 22 h 45.
  26. India Today, 15 janvier 1995 [10].
  27. Business Line, 12 juillet 2009 [11].
  28. Life - Business Line, 17 juillet 2009, « Creme de la Cartier », par Rasheeda Bhagat.
  29. The Hindu, 25 mars 2012, « From Cartier to Krishna » par Divya Kumar.
  30. Soumitra Das Ecrivain et Journaliste Indien voir Books- Google [12]
  31. Christopher Taylor Photographe Books - Google [13]
  32. [14] The Telegraph, 22 février 2009.
  33. "Soft-sell in hard disc era: Cartier, Olaf Van Cleef and its affaire"[Quoi ?], p. 150-155.
  34. Het verdwaalde eiland by Alfred Van Cleef [15].
  35. The Hindu, 5 octobre 2005.
  36. DNA Chennai, 2 octobre 2005.
  37. « A little water in the wine », par Rasheeda Bhagat, Business Line [16], 14 octobre 2005.
  38. The Hindu 4 March. 2006
  39. The Hindu, 21 octobre 2006.
  40. Film de la conférence de presse sur YouTube.
  41. The Telegraph, 24 janvier 2007.
  42. Business Line, 2 février 2007.
  43. The Hindu, 8 novembre 2007.
  44. The Hindu, 14 novembre 2007.
  45. Hindu .
  46. Chronicle Deccan.
  47. DNA Mumbai.
  48. Times of India - Bombay 9 mars 2008
  49. The Telegraph - Calcutta 11 mars 2008
  50. Little India.
  51. Article dans DNAA Mumbai par Francis d'sa.
  52. [17]
  53. Times of India 15 feb 2009
  54. The Statesman, Calcutta, 17 février 2009.
  55. The Telegraph, Calcutta, 12 février 2009.
  56. India Today.
  57. Taj Bengal Youtube Openning Exhibition.
  58. The Hindu, 2 juin 2009 [18].
  59. Fondation indienne du Patrimoine artistique et culturel.
  60. DNA - Mumbai, 11 octobre 2009, article de Francis D'Sa [19].
  61. Dedicated to India’s heritage, an art show by a Van Cleef - Indian Express Mumbai, 16 octobre 2009 [20].
  62. Olaf Van Cleef, The Hindu, 27 février 2010 [21].
  63. Cancer Patients Aid Association (CPAA) in association with Cymroza Art Gallery [22]
  64. Artworlindia, The Hindu, 6 août 2012, « Crystal clear », par Divya Kumar [23].
  65. Galleries Apparao, The New Indian Express, « Diamonds by day, crystals by night », par Sonali Shenoi [24].
  66. Exposition de peintures abstraites « White & Black », ActuPondy [25]
  67. « From bling to black, Olaf Van Cleef’s new inspiration » par Surya Praphulla Kumar, Indulge Indian Express, février 2014 [26].
  68. Alliance Française Magazine, « The Indian Heart of Olaf Van Cleef » [27]
  69. The Telegraph, Calcutta, 2 février 2014, « Deities by Van Cleef, jewellery by Cartier », par Soumitra Das [28]
  70. Business Standard, 27 septembre 2014, Chennai, « Jewellery expert Olaf Van Cleef comes to Inda with a glittering Canvas » par Asmita Aggarwal [29].
  71. The Hindu, Chennai, 1er octobre 2014, « A diamond Sutra » par Deepa Alexander[30]
  72. The Indian Express, 6 octobre 2014, « I Find Ravi Varma’s Works Inspirational », par B. Sudharsan [31].
  73. Times of India, 9 octobre 2014, « Dancer Anita Ratnam admired French artist, Olaf Van Cleef's exhibition at Amethyst in Chennai » [32].
  74. News 9 TV [33].
  75. « Taking comtemporary to east », par Tshering Wangdi [34]
  76. « Sparkle of Europe add lustre to Raja Ravi Varma paintings », Times of India, 29 avril 2016 [35].
  77. French touch to Ravi Varma’s prints - The Hindu 15 juin 2016 prints/article8729783.ece
  78. Ravi Varma's Lakshmi in sweet wrappers, crystals -The Indian Express 16 juin 2016 [36]
  79. « A rich embellishment », Deccan Herald Bengaluru, 5 août 2016 [37].
  80. « Shining Bright » de Simar Bhasin - Indulge - The New Indian Express [38].
  81. DT Next " Meet the Frenchman who is inspired by the East" [39]
  82. [40]]/
  83. Artist Olaf Cleef & his love for India - The Asian Age [41]
  84. ‘’Indo-Western Fusion Artist Exhibits Paintings Of Hindu Deities’’ The Shillong Times (en) [42]
  85. Economic Times Mumbai [43]
  86. Diamants de l'Inde, légendes et mystères par Amina Okada (conservatrice au Musée Guimet) et Olaf van Cleef, p. 19.
  87. « IISWBM, 26 janvier 2007 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  88. Musée Guimet, Conférence et Exposition de peintures dans le cadre des rencontres "Savoirs et savoir-faire"...
  89. http://institutedechandernagor.gov.in/
  90. « Garbage to Gold! », The Telegraph, Calcutta, 28 février 2014 [44].
  91. Alliance Française du Bengale [45].
  92. [46]
  93. Enregistrement de la conference sur le site des musées nationaux [47]
  94. Interview Sonia Blota Bandeirantes TV Brazil [48]
  95. http://outstandingspeakersbureau.in/pradeep-chakravarthy/
  96. http://www.newindianexpress.com/cities/chennai/2017/nov/26/all-that-glitters-is-olafs-art-1711779.html
  97. https://www.kchigh.com/kc-high-grade-7-students-interact-artist-olaf-van-cleef-historian-pradeep-chakravarthy/