Oléoduc trans-arabe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte de l'oléoduc trans-arabe.

L'oléoduc trans-arabe (Tapline) est un oléoduc de 1 214 km et de 78 cm de diamètre allant de Qaisumah (en) près de Hafar Al-Batin en Arabie saoudite à Sidon au Liban.

Historique[modifier | modifier le code]

La compagnie d’oléoduc trans-arabe (TAPLine) a été établie en 1946 comme une association entre Caltex, Esso, et Mobil. La construction de l'oléoduc par Bechtel Corporation à débuté en 1947. Il a exporté environ la moitié de la production saoudienne entre 1951 et 1983 jusqu’à son arrêt lors de la guerre du Liban[1]. Il avait perdu toute rentabilité durant les années 1970 et devint peu à peu inexploitable ; il ferme définitivement en 1990.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Grace Barmaki, « L’oléoduc trans-arabe redécouvert par Rayyane Tabet », sur Agenda culturel,‎ (consulté le 20 septembre 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]