Oisly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Oisly
Oisly
La mairie.
Blason de Oisly
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Loir-et-Cher
Arrondissement Blois
Canton Montrichard
Intercommunalité Val de Cher - Controis
Maire
Mandat
Chantal Mardon
2014-2020
Code postal 41700
Code commune 41166
Démographie
Gentilé Auciliussois
Population
municipale
373 hab. (2016 en augmentation de 7,49 % par rapport à 2011)
Densité 35 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 23′ 25″ nord, 1° 22′ 41″ est
Altitude Min. 98 m
Max. 131 m
Superficie 10,61 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire

Voir sur la carte administrative du Centre
City locator 14.svg
Oisly

Géolocalisation sur la carte : Loir-et-Cher

Voir sur la carte topographique de Loir-et-Cher
City locator 14.svg
Oisly

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Oisly

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Oisly
Liens
Site web http://www.oisly.fr/

Oisly est une commune française située dans la communauté de communes de Contres, dans la province de la Sologne viticole et dans le département de Loir-et-Cher, en région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Village de la région Centre-Val de Loire, Oisly vit essentiellement de la culture de la vigne. Le cépage sauvignon y a été développé et contribue à la renommée du terroir. Il bénéficie de l'appellation contrôlée Touraine.

Les habitants se nomment les Auciliussois.

Localisation de la commune de Oisly dans l'arrondissement de Blois (Loir-et-Cher).
Localisation de la commune de Oisly dans le canton de Montrichard (Loir-et-Cher).
Localisation de la commune de Oisly dans la Communauté de communes Val de Cher - Controis (Loir-et-Cher).

Histoire[modifier | modifier le code]

L'origine probable du nom « Oisly » viendrait d'Aucilius (ou Ocilius), propriétaire gallo-romain. En 1998, le 30 juin, le conseil municipal propose pour se rapprocher le plus du nom d'origine d'attribuer aux habitants le nom de « Auciliussoises et Auciliussois ».

Aujourd'hui, la commune de Oisly se développe principalement autour de la viticulture et compte bon nombre de viticulteurs indépendants ainsi qu'une coopérative en association avec le village voisin de Thésée.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1977 mars 2001 Jean-Marie Penet    
mars 2001 mars 2014 Alain Mardon    
mars 2014   Chantal Mardon    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[2].

En 2016, la commune comptait 373 habitants[Note 1], en augmentation de 7,49 % par rapport à 2011 (Loir-et-Cher : +0,45 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
197176195219285312282330348
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
387373412394394374380431427
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
439416443420420425407419431
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
367399350316319310330333351
2016 - - - - - - - -
373--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (21 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (26,3 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (54,1 % contre 48,4 % au niveau national et 48,6 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 54,1 % d'hommes (0 à 14 ans = 23,9 %, 15 à 29 ans = 12,8 %, 30 à 44 ans = 27,2 %, 45 à 59 ans = 16,7 %, plus de 60 ans = 19,5 %) ;
  • 45,9 % de femmes (0 à 14 ans = 15,7 %, 15 à 29 ans = 13,1 %, 30 à 44 ans = 26,8 %, 45 à 59 ans = 21,6 %, plus de 60 ans = 22,9 %).
Pyramide des âges à Oisly en 2007 en pourcentage[5]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,6 
90  ans ou +
2,0 
7,8 
75 à 89 ans
7,8 
11,1 
60 à 74 ans
13,1 
16,7 
45 à 59 ans
21,6 
27,2 
30 à 44 ans
26,8 
12,8 
15 à 29 ans
13,1 
23,9 
0 à 14 ans
15,7 
Pyramide des âges du département de Loir-et-Cher en 2007 en pourcentage[6]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,6 
90  ans ou +
1,6 
8,3 
75 à 89 ans
11,5 
14,8 
60 à 74 ans
15,7 
21,4 
45 à 59 ans
20,6 
20,3 
30 à 44 ans
19,2 
16,2 
15 à 29 ans
14,7 
18,5 
0 à 14 ans
16,7 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Hippolyte : le maître-autel de l'église est orné d'une Annonciation proche de l'art de Sébastien Bourdon.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Oisly (Loir-et-Cher).svg

Les armoiries de Oisly se blasonnent ainsi :

D'argent à un pont d'une arche de pourpre maçonné du champ, mouvant de la pointe et surmonté d'un pampre feuillé d'une pièce posée en barre à dextre et fruité d'une grappe posée en bande à senestre, le tout au naturel ; au chef d'azur chargé de trois fleurs de lys d'or.
Adopté le 14 novembre 2014. Les émaux (inconnus) ont été établis sur proposition de Jean-Paul Fernon.
Devise : De Auciliacum à Oisly.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]