Oiseaux exotiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Oiseaux exotiques est une œuvre d'Olivier Messiaen pour piano et petit orchestre. Sa date de composition est connue avec précision : elle fut écrite entre le et le . C'est une commande de Pierre Boulez.

Création[modifier | modifier le code]

Cette pièce a été donnée en première audition le à Paris, au théâtre du Petit Marigny, par Yvonne Loriod et l'ensemble du Domaine musical, direction : Rudolf Albert.

Effectif de l'orchestre[modifier | modifier le code]

Soliste(s) : 1 piano 2 flûtes, 1 flûte piccolo, 1 hautbois, 4 clarinettes, 1 petite clarinette, 1 clarinette basse, 1 basson, 2 cors, 1 trompette, 1 glockenspiel, 1 xylophone, 6 percussions.

L'œuvre[modifier | modifier le code]

Verdin à front d'or (Chloropsis aurifrons)

Decî-Tâlas de l'Inde antique, système de Cârngadeva : Nihcankalîla, Gajalîla, Laksmîca, Caccarî, Candrakâla, Dhenkî, Gajajhampa - et de la théorie karnâtique : Matsya-Sankirna, Triputa-Miśra, Matsya-Tiśra, Atatâla-Cundh.

  • Les rythmes grecs :

pieds composés au mètre : Dactylo-Epitrite; vers à mètres composés : lambélégiaque, vers logaédiques : Asclépiade, Saphique, Glyconique, Aristophanien, Phalécien, Phérécratien.

Durée[modifier | modifier le code]

Environ 16 minutes

Discographie[modifier | modifier le code]

Michael Thompson (cor d'harmonie), London Sinfonietta (Orchestre), Paul Crossley (piano) (+ Des canyons aux étoiles..., Couleurs de la Cité céleste) CBS Records, 1989

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]