Oisín

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Oisín est un personnage imaginaire de la mythologie irlandaise. Fils de Niamh, il répond au souhait de sa mère de le revoir à Tír na nÓg, le pays de la jeunesse éternelle. Mais il a la nostalgie de l'Irlande qui l'a vu naître et demande à Niamh la possibilité de retourner sur terre. Elle lui confie un cheval enchanté capable de traverser les flots, en lui recommandant de ne jamais mettre pied à terre. Oisín, voyant des hommes peiner à déplacer un rocher, tente de les aider mais la sangle de sa selle se brise, le faisant tomber au sol et mourir peu après. Oisin est censé être tombé dans la région d'Elphin, dans le comté de Roscommon. Selon son hagiographie, il fut cependant capable de raconter son histoire à saint Patrick et fut absous avant de mourir.

Mythologie comparée[modifier | modifier le code]

Cette histoire comporte de nombreuses ressemblances avec d'autres contes non européens, comme par exemple celui d'Urashima Taro.

Lai de Oisín[modifier | modifier le code]

Il apparaît dans le lai de Oisín au pays de la jeunesse éternelle (Laoi Oisín ar Thír na n-Óg’ en gaélique irlandais), un lai écrit en 1896 par Miceál Coimín. Ce poème est écrit dans un vieux langage gaélique, il parle de Oisín et de Niamh, une guerrière fianna et une princesse de l'Autre Monde dans la mythologie irlandaise.

Annexes[modifier | modifier le code]