Oiarzun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Oiarzun, l'« écho », est une sorte de réponse de la montagne à nos appels, à nos voix ; c'est que l'on dit dans certains villages. À Berastegi (Guipuscoa) on dit que c'est le Basajaun qui fait cette réponse. À Oleta (Alava) c'est la réponse de Mari d'Anboto.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Oiarzun signifie « écho » en basque. Le suffixe a désigne l'article : Oiarzuna se traduit donc par « l'écho ».

Note[modifier | modifier le code]

Il n'existe pas de genre (masculin, féminin) dans la langue basque et toutes les lettres se prononcent. Il n'y a donc pas d'association comme pour le français ou QUI se prononce KI. Exemple :

lau « le chiffre 4 » se prononce laou et non lo (la lettre u se prononçant comme l'espagnol, ou, sauf en souletin, langue parlée en Soule, province française du Pays basque où il se prononce comme en français).

Lien interne[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]