Ohagi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la cuisine <adjF> image illustrant japonais
Cet article est une ébauche concernant la cuisine japonaise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Ohagi
Image illustrative de l'article Ohagi
Ohagi

Lieu d’origine Drapeau du Japon Japon
Place dans le service Pâtisserie

L'ohagi (おはぎ ou 御萩?) est un wagashi, une pâtisserie traditionnelle japonaise automnale, faite de riz et de pâte de haricots rouges. Les ohagi sont élaborés en faisant tremper le riz pendant quelques heures. Le riz est alors cuit, et une couche de pâte de haricots rouges est utilisée pour envelopper manuellement les boulettes de riz formées. Certaines variantes ajoutent une couverture de farine de soja.

La recette est très proche du botamochi, mais néanmoins différente du fait de la texture de la pâte de haricots utilisée.

Le nom ohagi provient du Lespedeza japonais (hagi), une plante qui fleurit en automne.

Les éditeurs de la version anglaise du manga Rurouni Kenshin décrivent l'ohagi comme « particulièrement délicieux » lorsqu'il est consommé avec du thé matcha ou du thé vert[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Nobuhiro Watsuki, Rurouni Kenshin, Volume 3, Viz Media, « Glossary of the Restoration », p. 191