Office public de la langue occitane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Office public
de la langue occitane
Région Nouvelle-Aquitaine, Occitanie
Création [1]
Type groupement d'intérêt public
Siège Toulouse
Langue occitan, français
Budget environ 2 M€
Membres Régions Aquitaine et Midi-Pyrénées, extension aux nouvelles régions
Effectifs 2
Présidente Charline Claveau-Abbadie
Premier vice-président Patric Roux
Deuxième Vice-présidente Hélène Bernard
Site web http://www.midipyrenees.fr/Office-Public-de-la-Langue-Occitane-33216

L’Office public de la langue occitane (OPLO, Ofici public de la lenga occitana) est un groupement d'intérêt public créé le [2],[3],[4].

Historique[modifier | modifier le code]

Le premier conseil d’administration s’est tenu le à Toulouse[5]. Il a désigné:

La procédure de recrutement d’un directeur a été lancée par la même réunion. Estève Cros a été nommé le 1er janvier 2016 à ce poste.

Suite à la refonte des régions, le périmètre de l’office s’est vu étendu aux régions succédant aux précédentes signataires[6], soit le territoires des anciennes régions Limousin et Poitou-Charentes. Les conseils régionaux d'Auvergne-Rhône-Alpes et de Provence-Alpes-Côte d'Azur, dont les territoires sont pourtant occitans au moins partiellement, ont refusé d'adhérer à l'OPLO[7] .

Le conseil d’administration du à Toulouse[8] désigne:

Hélène Bernard reste deuxième vice-présidente.

Représentants actuels[modifier | modifier le code]

  • Pour l'État, Hélène Bernard, Rectrice de l'académie de Toulouse (Vice-Présidente de l’Office) et Laurent Roturier, Directeur Régional des Affaires Culturelles de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées[6].
  • Pour la Région Nouvelle-Aquitaine : Charline Claveau Abbadie, Mumine Ozsoy, Marc Oxibar[9].
  • Pour la Région Occitanie : Nadia Bakiri, Patrick Roux et Dominique Salamon[10].

Missions[modifier | modifier le code]

L’objectif de cette nouvelle structure est d’assurer, sur son aire géographique, la sauvegarde et le développement de la langue occitane.

Une de ses premières réalisations concrètes est la mise en place d'une convention-cadre pour l'enseignement de l'occitan, premier engagement officiel de l'Etat en faveur de l'enseignement de la langue, signée par la Ministre de l'Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem en janvier 2017[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]