Odumegwu Emeka Ojukwu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Odumegwu Emeka Ojukwu (né le à Zungeru, et mort le au Royaume-Uni) est un militaire nigérian.

Biographie[modifier | modifier le code]

Licencié en histoire contemporaine à Oxford et diplômé de la Mons Officer Cadet School, il devient gouverneur militaire de l'État de l'est (l’Eastern State) au Nigéria à partir de janvier 1966. Il proclame l’indépendance du Biafra le 30 mai 1967 et devient le chef militaire de la province sécessioniste. Contraint de s'exiler en Côte d'Ivoire après la défaite du Biafra en janvier 1970, il est gracié en 1982 par le président Shagari et autorisé à rentrer au Nigeria. Il s’installe un moment dans l’État d'Enugu au sud-est du pays.

Candidat à l'élection présidentielle de 2003, l’ancien chef rebelle biafrais devient une des composantes majeures de l’opposition, avec son parti La Grande alliance pour le progrès (« All progressive grand alliance »).