Odorama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une technique cinématographique
Cet article est une ébauche concernant une technique cinématographique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2014).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

L'odorama est un média expérimental s'intéressant à l'organe olfactif du spectateur. Il reste une technique marginale et ponctuelle.

On peut le trouver, par exemple, dans le film Polyester de John Waters où des cartes munies de numéros étaient distribuées aux spectateurs. En approchant son nez du numéro au moment indiqué, le spectateur percevait des odeurs de fleur, de pizza, de colle, d'herbe ou d'excréments.

Les Nuls firent aussi une expérience en odorama sur le même modèle. Une suite de sketch diffusé sur Canal+ indiquait le numéro de l'odeur à gratter. Comme pour Polyester, la dernière odeur était celle d'excréments.

Un court métrage retrace de façon fictive l'histoire du cinéma d'odeur. Il a été réalisé par Maxime Alvarez-Perez et Guillaume Heulard en 2010.

La bande dessinée Poupée de bronze, de la série Les Innommables de Yann et Conrad, contient une page en odorama dans sa première édition.

Le jeu-vidéo Leisure Suit Larry VII : Drague en haute me, sorti en 1996, contenait une carte en odorama[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Test Leisure Larry Suit 7 : Drague en Haute Mer sur PC », sur Jeuxvideo.com (consulté le 4 avril 2016)