Odile Gilbert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gilbert.

Odile Gilbert est une coiffeuse française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle commence sa carrière en 1975 en tant qu'assistante du coiffeur Bruno Pittini, à son salon parisien et en studio. Travailler auprès de Pittini lui permet de rencontrer de nombreuses personnalités et de travailler sur des défilés de mode et des prises de vues de campagnes publicitaires.

En 1982, elle s'installe à New York et commence à travailler pour des séries de mode et de beauté à paraître dans des magazines de mode et auprès de photographes, tels Richard Avedon, Helmut Newton, Herb Ritts, Irving Penn, Steven Klein, Peter Lindbergh, Jean-Baptiste Mondino, Paolo Roversi.

Des marques de mode et de parfums lui confient les coiffures de leurs campagnes publicitaires, telles que Calvin Klein, Lancôme, Giorgio Armani, Jean Paul Gaultier. Son travail le plus médiatisé est celui des défilés, sur lesquels elle travaille en étroite collaboration avec les créateurs de mode, depuis plusieurs années pour certains.

En 2000, elle ouvre à Paris sa propre agence, l'atelier (68), pour gérer sa carrière et représenter de nouveaux talents dans les métiers de la beauté.

En 2001, elle crée sa marque d'accessoires cheveux, Odile Gilbert Créations.

En 2003, elle publie (en) Her Style, Hair by Odile Gilbert aux Éditions 7L - (ISBN 978-3882439250), préfacé par Karl Lagerfeld.

En 2005, Sofia Coppola lui confie la direction artistique des coiffures du rôle principal de son long métrage Marie Antoinette, incarnée par mademoiselle Kirsten Dunst.

En 2006, Odile reçoit les insignes de chevalier des Arts et Lettres des mains du ministre de la Culture et de la Communication, Renaud Donnedieu de Vabres pour ses créations dans le domaine artistique et sa contribution au rayonnement de la culture française dans le monde. Elle est, en 2008, la seule coiffeuse à avoir reçu cette distinction.

En 2007, le Costume Institute du Metropolitan Museum of Art de New York fait l'acquisition d'un des chapeaux Haut de Forme en cheveux naturels crée pour la maison Jean Paul Gaultier Haute Couture pour la collection automne-hiver 2006.

Défilés[modifier | modifier le code]

Photographes[modifier | modifier le code]

Miles Aldridge, Camilla Akrans, Richard Avedon, Kate Barry, Valerie Belin, Gilles Bensimon, Richard Burbridge, Koto Bolofo, Alex Cayley, Walter Chin, Michel Comte, Sofia Coppola, Sante D Orazio, Bruno Dayan, Patrick Demarchelier, Michelangelo Di Battista, Arthur Elgort, Hans Feurer, Stephane Gallois, Nathaniel Goldberg, D Gonzales Forester, Jean-Paul Goude, Kalle Gustafsson, Francois Hallard, Pamela Hanson, Michel Haussman, Alexei Hay, Steve Hiett, Dominique Issermann, Tom Jacobi, Greg Kadel, Namiko Kitaura, Steven Klein, Nick Knight, Maciek Kobielski, Jeff Koons, Kutlu, Karl Lagerfeld, Luciana Val and Franco Musso, Annie Leibovitz, Pierre & Gilles, Peter Lindbergh, Philipp Lorca Di Corsia, Eric Maillet, Jean-Marc Manson, Mert Alas and Marcus Piggott, Steven Meisel, Sheila Metzner, Jean-Baptiste Mondino, Sarah Moon, Francois Nars, Eric Nehr, Helmut Newton, Vincent Peters, Irving Penn, Phil Poynter, Blaise Reuterswald, Bettina Rheims, Herb Ritts, Paolo Roversi, Satoshi Saikusa, Sofia Sanchez and Mauro Mongiello, Stephane Sednaoui, Mark Segal, Patrick Shaw, Stephen Shore, Alexia Silvagni, David Slijper, Lord Snowdon, Solve Sundsbo,Patrick Swirc, Mario Testino, Michael Thompson, Eric Traore, Deborah Turbeville, Max Vadukul, Javier Vallhonrat, David Valsiljevic, Tony Veramontes, Ellen Von Unwerth, Tim Walker, Zanna

Magazines[modifier | modifier le code]

Allure, Égoïste, Elle France, Elle UK, Elle USA, GQ, Harper's Bazaar, i-D, Interview, Madame Figaro, Marie Claire, Mixte, New York Times Magazine, Numero, Numero Homme, Paradis, Stiletto, Teen Vogue, The Face, V Magazine, Vanity Fair, Visionnaire, Vogue France et diverses éditions internationales de Vogue, W

Prix[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]