Odette Vercruysse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vercruysse.
Odette Vercruysse
Odette Vercruysse en infirmière.png

Odette Vercruysse en infirmière.

Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Genres artistiques

Odette Vercruysse est une auteur-compositrice française de chants et de poèmes, notamment religieux et chrétiens[1] (Ô Gethsémani, par exemple), née le à Ronchin et décédée le à Faches-Thumesnil.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née dans une famille de marchands d'instruments de musique, Odette Vercruysse baigne dès son enfance dans un milieu voué à la musique. Elle apprend tôt le piano avec sa mère. Handicapée par un bec-de-lièvre, elle parle avec difficultés. Elle a dix ans lorsqu'elle perd sa mère, qui l'encourageait et la soutenait dans les épreuves. Elle devient pensionnaire chez les religieuses, à l'école de Notre-Dame-de-la-Treille[2],[3].

En 1939, elle remplace à quatorze ans l'organiste parti sur le front. La guerre la décide à entreprendre des études d'infirmière. Après avoir suivi en 1945-1946 à Valenciennes les cours de l'école d'infirmières, elle exerce ce métier à l'hôpital de Nancy[3].

L'église Sainte-Marguerite d'Antioche, où elle tient l'orgue, près de sa maison à Faches.

Pendant ses temps libres, elle écrit des poèmes et les met en musique. Pour raisons de santé, elle quitte l'hôpital et devient infirmière à domicile, en s'installant définitivement à Faches en 1952. Elle y habite une maison qu'elle a aidé à construire, près de l'église Sainte-Marguerite d'Antioche ; elle est organiste dans cette église, ainsi qu'à Sainte-Rictrude de Ronchin[3]. Elle se consacre plus tard à la composition de chants chrétiens.

Elle est une des deux lilloises qui ont renouvelé les chants de jeunesse, et elle excelle dans la musique liturgique[4]. Ses chants ont été interprétés notamment par John Littleton, qui a lancé internationalement le répertoire d'Odette Vercruysse[4]. Leur album au plus grand succès est : « Amen – John Littleton chante Odette Vercruysse ».

Odette Vercruysse est aussi la fondatrice, en 1956, et la chef de chœur de la chorale d'étudiants « les Jiti »[1],[5].

Elle est morte à Faches-Thumesnil le [1].

Hommages[modifier | modifier le code]

  • La « rue Odette Vercruysse » est nommée en son honneur, à Faches-Thumesnil.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Vercruysse, Odette (1925-2000) », sur Bibliothèque nationale de France (consulté le 8 août 2014).
  2. « La vie d'Odette Vercruysse », sur Jiti.fr (consulté le 8 août 2014).
  3. a, b et c « Odette Vercruysse, l'interprète du Bon Dieu », sur achft.ville-fachesthumesnil.org (consulté le 26 juin 2015).
  4. a et b Louis Trénard, Histoire de Lille: Du XIXe siècle au seuil du XXIe siècle, Giard, , p. 297 [extraits en ligne].
  5. « Les Jiti », sur data.bnf.fr, Bibliothèque nationale de France (consulté le 8 août 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]