Odette Tiennot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Odette Tiennot
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
(à 100 ans)
Auch
Nom de naissance
Odette Laporte
Nationalité
Française
Conjoint
Robert Tiennot
Autres informations
Conflit
Titres honorifiques
Juste de France

Odette Tiennot, née Laporte le 17 décembre 1910 et morte le 27 octobre 2011[1], est une Juste de France qui vivait à Auch, dans le Gers. Elle est mariée à Robert Tiennot et est mère au foyer de ses trois enfants. Elle a hébergé durant la Seconde Guerre mondiale, Henri Gies, un homme juif, père de Marcel Gies. Elle est inscrite à la liste des « Justes parmi les nations » de Yad Vashem.

Durant la Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Lors de la Seconde Guerre mondiale, Odette Tiennot et son mari Robert Tiennot ont accueilli Henri Gies, un juif français. Il a été présenté à la Gestapo comme l'oncle des enfants. Durant les interrogatoires, Odette et Robert ne varièrent jamais leurs déclarations au sujet d'Henri Gies[2].

Après la guerre, Odette a raconté que lors d'un interrogatoire, seule à la maison, elle n'avait pas parlé, mais le traumatisme aboutit à la perte de l'enfant qu'elle portait[3].

Henri Gies vécut chez la famille Tiennot jusqu'à la fin de la guerre, après quoi, aucune trace de lui n'est rapportée.

Les récompenses[modifier | modifier le code]

Depuis le 16 juillet 1998[4], elle fait partie des « Justes parmi les Nations », un des titres les plus honorifiques de l'État d'Israël. Ce titre lui a été décerné à la Mairie d'Auch, dans la salle des Illustres. Son mari a aussi reçu cette récompense à titre posthume le même jour[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Avis de décès Madame Odette TIENNOT née LAPORTE », sur www.avis-de-deces.net (consulté le 25 janvier 2019)
  2. « Odette Tiennot médaillée de la Juste cause », sur comité Yad Vashem France (consulté le 11 janvier 2019)
  3. « | Le comité Français pour Yad Vashem », sur yadvashem-france.org (consulté le 11 janvier 2019)
  4. « Odette Tiennot Juste parmi les Justes », sur Comité Yad Vashem France (consulté le 11 janvier 2019)
  5. « Mme Tiennot parmi les Justes », sur ladepeche.fr (consulté le 11 janvier 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]