Oculomotricité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'oculomotricité est le système moteur de contrôle des mouvements du globe oculaire ou œil.

Muscles oculomoteurs

Description[modifier | modifier le code]

  • Constitué de 6 muscles par œil

Muscle droit médial (Muscle rectus medialis)[modifier | modifier le code]

  • innervé par le nerf oculaire commun (IIIe paire)
  • adducteur du globe oculaire, porte la cornée en dedans

insertion postérieure:commune aux 4 muscles droits de l'œil sur l'anneau tendineux commun insertion antérieur:sur la partie interne de la sclère(a 5 mm de l'iris)

Muscle droit inférieur (Muscle rectus inferior)[modifier | modifier le code]

  • innervé le nerf oculaire commun (IIIe paire)
  • abaisse le regard vers le bas
  • fait une excyclotorsion du globe

insertion postérieure:anneau tendineux commun au sommet de l'orbite insertion antérieure:sur la partie antéro-inférieure de la sclère(à 8 mm de l'iris)

Muscle droit supérieur (Muscle rectus superior)[modifier | modifier le code]

  • innervé par le nerf oculaire commun (IIIe paire)
  • élève le regard vers le haut
  • fait une incyclotorsion

insertion postérieure:commune aux 4 muscles droits de l'œil sur l'anneau tendineux commun insertion antérieur:sur la partie antéro-supérieure de la sclère

Muscle droit latéral (Muscle rectus lateralis)[modifier | modifier le code]

  • innervé par le nerf abducens (VIe paire)
  • abducteur, permet un mouvement vers l'extérieur du globe oculaire (mouvement d'abduction)

insertion postérieure:commune aux 4 muscles droits de l'œil sur l'anneau tendineux commun (le tendon de ZINN) insertion antérieur:sur la partie externe de la sclère

Muscle oblique supérieur (Muscle obliquus superior)[modifier | modifier le code]

  • innervé par le nerf trochléaire (IVe paire)
  • abaisse le globe oculaire, avec une incyclotorsion

Muscle oblique inférieur (Muscle obliquus inferior)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Muscle oblique inférieur.
  • innervé par le nerf oculaire commun (IIIe paire)
  • élève la cornée, avec excyclotorsion du globe oculaire

Mouvements oculaires[modifier | modifier le code]

Les muscles extra-oculaires permettent à l'œil de se mouvoir dans n'importe quelle direction avec un maximum de 40° à partir de la position de relâchement. Mais, typiquement, l'œil ne se déplace pas vers les limites extrêmes de cette gamme. En effet, au-delà de 15-20°, ce sont les mouvements de tête qui sont mis en jeu.