Octobre Rouge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Octobre rouge)
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Octobre rouge (roman).
Octobre Rouge
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Hip-hop, rap français
Instruments Voix
Labels Colekt’or
Composition du groupe
Membres Grain de Caf', Voodoo
Anciens membres DJ Manifest (décédé)

Octobre Rouge, ou Octobre-Rouge[1], est un groupe de hip-hop français, originaire de Paris[2]. Le groupe publie son premier album studio, 24 sur 7, en 2002 au label Colekt’or. DJ Manifest, l'un des membres, décède dans la nuit du 5 au 6 juin 2010, dans un accident de voiture en Guinée.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe est formé en 1997 dans le 18e arrondissement de Paris[2]. À ce moment, L.O.G.A.N., membre du groupe Les Affranchis, fait la rencontre de Grain de Caf' et de Voodoo. Le nom du groupe s'inspire de la Révolution de 1917, du film de John McTiernan et le quartier de Château Rouge[2]. Au mois d’octobre 1999, le groupe sort son premier maxi, 1918, avec Argotrip en face B, a mille exemplaires. Le groupe sort ensuite le maxi En V.O. au mois d'octobre 2000, suivi du maxi Week-end à Meda au mois d'octobre 2001. Le clip associé à ce dernier maxi est tourné à Amsterdam dans des coffee shops. Le clip est interdit à la télévision, mais disponible sur Internet.

En 2002, le groupe publie son premier album studio, 24 sur 7, au label Colekt’or[2]. En 2005, il publient leur deuxième album, Là où ça fait mal. En 2007, le groupe publie son troisième album, Votez pour nous[3].

DJ Manifest, l'un des membres, décède dans la nuit du 5 au 6 juin 2010, dans un accident de voiture en Guinée, où il donnait un concert avec Grain de Caf'[1],[4],[5].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2002 : 24 sur 7
  • 2005 : Là où ça fait mal
  • 2007 : Votez pour nous

EPs[modifier | modifier le code]

Street albums[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Le plus fumant
  • 2004 : Son, sex et skunk

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « DJ Manifest », sur Le Parisien, (consulté le 26 mai 2016).
  2. a, b, c et d « Bad Lieutenant – Octobre Rouge », sur chroniquemusicale.com, (consulté le 26 mai 2016).
  3. « Octobre rouge, 3em album », sur booska-p (consulté le 26 mai 2016).
  4. « DJ Manifest (Octobre Rouge) est mort », sur generations.fr, (consulté le 26 mai 2016).
  5. « Gorah : hommage à DJ Manifest », sur afroguinee.com, (consulté le 26 mai 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]