Octavie Coudreau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Octavie Coudreau
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
SonnacVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Marie Octavie RenardVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Conjoint

Marie Octavie Coudreau (née Marie Octavie Renard à Anais le et morte à Sonnac le [1]) est une exploratrice française originaire d'Anais, en Charente, auteure de plusieurs ouvrages sur la Guyane française et le Nord du Brésil.

Biographie[modifier | modifier le code]

Chute d'eau sur le cours du Curua.

Dans le contexte du litige frontalier entre la France et le Brésil (qui sera réglé par un arbitrage en 1900), Octavie accompagne son mari Henri Coudreau, qui travaille pour le compte des gouverneurs des États d'Amazonas et de Pará pour cartographier les affluents de l'Amazone et identifier des ressources exploitables pour l'agriculture et l'exploitation forestière. Henri doit notamment explorer le Trombetas, mais atteint de paludisme, il meurt le .

Octavie Coudreau poursuit le travail d'exploration entamé par son mari pendant sept ans, pour le compte des autorités brésiliennes, puis françaises. Elle a significativement contribué à la connaissance du Nord-Est du bassin de l'Amazone. Rentrée en France avec les restes de son mari en 1906, elle meurt à Sonnac en 1938.

Depuis 2017, une rue porte son nom à Saint-Jean-d'Angély[2].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle épouse Henri Coudreau, explorateur et géographe (1859-1899)[3].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Voyage au Trombetas : - , A. Lahure, 1900, 141 p., (ISBN 978-1148473758)
  • Voyage au Cuminá : - , A. Lahure, 1900, 190 p.
  • Voyage à la Mapuerá : - , A. Lahure, 1901, 166 p.
  • Voyage au Maycurú : - , A. Lahure, 1903, 151 p.
  • Voyage au rio Curua : - , A. Lahure, 1903, 114 p.
  • Voyage au Canumã : -, A. Lahure, 1906, 216 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Relevé généalogique sur Geneanet
  2. Nouveau nom de rue à Saint-Jean-d’Angély : Octavie Coudreau, "une aventurière", Sud Ouest, le 20 avril 2017.
  3. Federico Ferretti, « Imperial ambivalences. Histories of lady travellers and the French explorer Octavie Renard-Coudreau (1867–1938) », Geografiska Annaler: Series B, Human Geography, vol. 99, no 3,‎ , p. 238 – 255 (DOI 10.1080/04353684.2017.1353887, lire en ligne, consulté le )

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Federico Ferretti, « Imperial ambivalences. Histories of lady travellers and the French explorer Octavie Renard-Coudreau (1867–1938) », Geografiska Annaler: Series B, Human Geography, vol. 99, no 3,‎ , p. 238 – 255 (DOI 10.1080/04353684.2017.1353887, lire en ligne, consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]