Octavia (pédale d'effet)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Exemples sonores
Octavia sur un ampli en crunch.
Jouée sur une simulation de bluesbreaker, drive à un quart.
Octavia, drive à la moitié.
Octavia, drive au maximum.
Le son est très compressé et lo-fi.
Octavia avec une distorsion
Pédale de distorsion à lampes Blackstar HT-Dual.
Octavia et vibe
La vibe est produite par le multieffet Zoom G3
Octavia et vibe (plus de gain)
Morceau joué à l'octavia
Accords et solo joués à l'octavia. Octavia et disto à lampes, pas de simulation d'ampli.

L'Octavia est une pédale d'effets conçue pour Jimi Hendrix par son technicien de son, Roger Mayer, en 1967. Elle rajoute une octave supérieure au son original, ainsi que de la saturation (fuzz)[1]. Contrairement aux octavers qui produisent une octave nette et précise, l'octavia donne un son très distordu et perçant, souvent proche d'un ring modulator.

Effet[modifier | modifier le code]

L'Octavia est composé d'un circuit électronique analogique, qui comprend un doubleur de fréquence, un générateur d'enveloppe et un modulateur d'amplitude, ainsi qu'un circuit permetant de modeler les fréquences[2]. L'effet généré varie selon l'utilisation. Par exemple, une son clair d'une guitare électrique produit un anneau modulé harmonique (ring modulator), comme entendu sur le solo de guitare dans "Who Knows" de Jimi Hendrix.

L'Octavia originale de Roger Mayer possède deux contrôles : drive (taux de saturation de la fuzz) et volume. Par la suite, certains modèles incluent un réglage de tonalité, et sur certaines pédales, on trouve un interrupteur (switch) pour enclencher ou désactiver l'octave.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Afin d'entendre au maximum l'octave supérieure, il est recommandé d'utiliser une guitare de type stratocaster sur le micro manche, en jouant des notes simples dans les aigus. L'octavia est un octaver monophonique, c'est-à-dire qu'elle n'est pas capable de transposer des accords. L'octavia peut être combinée avec d'autres pédales de gain (fuzz, distorsion...) et le résultat sonore sera différent selon qu'elle est jouée sur un ampli en son clair ou en son crunch.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'Octavia a été conçue pour Jimi Hendrix par son technicien de son, Roger Mayer, en 1967. L'effet a été utilisé par Jimi Hendrix, et peut être entendu dans les solos de guitare sur la chanson "Purple Haze". Hendrix a préféré appeler l'appareil « Octavio », et la pédale est souvent désigné comme telle.

Après la mort de Hendrix en 1970, l'une des Octavias d'origine est devenu la base de la "Octavia (TM)" redessiné, fabriqué par Tycobrahe à Hermosa Beach, en Californie, au milieu des années 1970. Un nombre limité de ces pédales ont été produites, et aujourd'hui une occasion en bon état se vend à plus de 1 000 $ sur eBay. Stevie Ray Vaughan en possédait neuf[réf. nécessaire].

Effets similaires[modifier | modifier le code]

Photo en couleur de deux pédales d'effet, l'une en bleu vert et l'autre, rectangulaire, en noir avec deux switches
Une pédale d'octave fuzz : la Danelectro French Toast Octave distortion. (Ici présentée dans sa version originale à gauche et installée dans un autre boîtier en métal à droite). Un switch permet d'activer l'octave et elle possède un réglage de tonalité.

Aujourd'hui, de nombreux clones d'octavia sont disponibles. L'octavia a inspiré un nouveau type d'effet à part entière, les octave fuzz, qui sont des fuzz produisant une octave plus haute (octave up) ou plus basse (octave down).

Photo d'une pédale bleue avec deux contrôles : output et blend.
Une pédale d'octave fuzz produisant une octave inférieure : MXR Blue Box.

Voici une liste (non exhaustive) des modèles d'octavia et autres octafuzz inspirés par l'octavia (fuzz produisant une octave supérieure) :

  • Roger Mayer Octavia Classic (réédition par Roger Mayer de l'octavia des années 1960)[3]
  • Chicago Iron Tycobrahe Octavia[4]
  • Catalinbread Octapussy[5]
  • Danelectro French Toast Octave distortion
  • Dunlop JH3S Jimi Hendrix Octave Fuzz (plus produite aujourd'hui) et la JHOC1 Jimi Hendrix Octavio Effect (similaire aux premiers modèles d'octavia produits par Roger Mayer).
  • Earthquacker Devices Tentacle (uniquement l'octave, sans la fuzz)[6] ; Hoof Reaper (fuzz et octave)[7]
  • Electro Harmonix Octavix[8]
  • Fender Blender[9] (début des années 1970, réédité)[10]
  • Foxx Tone Machine (1972)[11]
  • Fulltone Ultimate Octave, Octafuzz OF-2[12]
  • Joyo Voodoo Octave[13]
  • Movall Octopuzz[14]
  • MXR La Machine[15]
  • Voodoo Lab Proctavia[16] (copie de la Tychobrae)
  • Sans compter de nombreux clones produits par des fabricants indépendant ou en DIY.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

(en) Harry Shapiro, Michael Heatley et Roger Mayer, Jimi Hendrix Gear : The Guitars, Amps & Effects that revolutionized Rock'n' Roll, Voyageur Press, (ISBN 9780760336397, lire en ligne), p. 88

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Guitar Effects Pedals by Roger Mayer - Octavia », sur www.roger-mayer.co.uk (consulté le 4 juin 2016)
  2. (en) « Roger Mayer Octavia »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), My Guitar Music, (consulté le 19 septembre 2010)
  3. « Guitar Effects Pedals by Roger Mayer - Octavia Classic », sur www.roger-mayer.co.uk (consulté le 4 juin 2016)
  4. « New Page 1 », sur www.chicagoiron.com (consulté le 9 juin 2016)
  5. (en) « Catalinbread - OCTAPUSSY Octavia-style Octave Fuzz », sur Catalinbread (consulté le 9 juin 2016)
  6. « Tentacle Analog Octave Up > Octave > Tentacle », sur earthquakerdevices.com (consulté le 4 juin 2016)
  7. « Products > Octave > Hoof Reaper », sur earthquakerdevices.com (consulté le 4 juin 2016)
  8. « EHX.com | Octavix - Octave Fuzz | Electro-Harmonix », sur www.ehx.com (consulté le 4 juin 2016)
  9. « Fender Blender », sur BuyAnalogMan (consulté le 4 juin 2016)
  10. (en) Dave Hunter, 365 Guitars, Amps & Effects You Must Play: The Most Sublime, Bizarre and Outrageous Gear Ever, MBI Publishing Company, , 320 p. (lire en ligne), p. 178
  11. « Tone Machines Blog: fOXX Tone Machine (1972) », sur tonemachines.blogspot.fr (consulté le 4 juin 2016)
  12. « Fulltone Musical Products, Inc. | pedals | Octafuzz OF-2 », sur www.fulltone.com (consulté le 4 juin 2016)
  13. « JOYO Technology », sur www.joyoaudio.com (consulté le 4 juin 2016)
  14. « Octopuzz - Products - Movall audio Co.,LTD », sur www.movallaudio.com (consulté le 9 juin 2016)
  15. « La Machine », sur www.jimdunlop.com (consulté le 9 juin 2016)
  16. « Voodoo Lab - Proctavia », sur www.voodoolab.com (consulté le 4 juin 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]