Octave Merlier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Merlier.
image illustrant la linguistique image illustrant une personnalité image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant la linguistique et une personnalité française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Octave Merlier, né en 1897 à Roubaix et mort en 1976 à Athènes, est un helléniste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études supérieures à la Sorbonne et suit des cours à l'École pratique des hautes études.

En 1923 il épouse Melpo Logothéti (el), musicologue et folkloriste.

Devenu spécialiste de la langue grecque, il est directeur de l'Institut français d'Athènes de 1938 à 1961. En 1946, il contribue à la venue en France de plusieurs étudiants grecs, notamment Cornelius Castoriadis, Kostas Axelos et Kostas Papaioannou.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Athènes moderne, Les Belles Lettres, coll. « Le monde hellénique », 1930
  • Itinéraires de Jésus et chronologie dans le Quatrième Évangile, 1961
  • Ο τελευταίος ελληνισμός της Μικράς Ασίας. Έκθεση του έργου του Κέντρου Μικρασιατικών Σπουδών, 1930-1973. Κατάλογος (« Dernier hellénisme de l'Asie Mineure : exposition de l'œuvre du Centre de Recherches Micro-asiatiques, 1930-1973 : catalogue »), 1974 (en collaboration avec Melpo Merlier)
Traductions, éditions
  • Angelos Sikélianos, Poèmes akritiques ; La mort de Digénis : tragédie, adaptation d'Octave Merlier, 1960
  • Dionysios Solomos, La vision prophétique du moine Dionysios, ou La femme de Zante, édition d'Octave Merlier, 1987

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Octave Merlier (textes réunis par), Octave Merlier : un grand Français, un ami de la Grèce, Paris, Société d'édition Les Belles Lettres, coll. « Connaissance de la Grèce », (ISBN 2-251-68007-1)

Liens externes[modifier | modifier le code]