Octave Hamelin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hamelin.
Octave Hamelin
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 51 ans)
LandesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Mouvement
Maître

Octave Hamelin (né le au Lion d'Angers - mort noyé dans le Courant d'Huchet le [1]) est un philosophe français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Agrégé de philosophie[2], il fut professeur à l'université de Bordeaux dès 1884 et à la Sorbonne dès 1905. Il est aussi connu pour avoir traduit les philosophes grecs de l'antiquité et aussi pour avoir été le professeur de Marcel Mauss.

Il mourut noyé en tentant de sauver deux hommes emportés dans une rivière[3]. Il fut inhumé dans le cimetière protestant de Bordeaux.

Il fut disciple de Charles Renouvier, fondateur du néo-criticisme, école qui proposait une synthèse du kantisme, du positivisme et du spiritualisme. Hamelin appartient au néocriticisme, bien qu'il s'inspire également de la dialectique hégélienne à travers ce qu'il nomme la « méthode synthétique ». Son principal ouvrage, Essai sur les éléments principaux de la représentation, propose un examen de l'ensemble des catégories, pour aboutir à une métaphysique personnaliste. Dans cet ouvrage, Hamelin défend une théorie constructiviste de la philosophie, à l'opposé de l'intuitionnisme bergsonien.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Essai sur les éléments principaux de la représentation, 1907, Texte en ligne
  • Le système de Descartes, 1911
  • Le système d'Aristote, 1920 (édité par Léon Robin)
  • Sur le De fato
  • La Théorie de l'intellect d'après Aristote et ses commentateurs, réed. Vrin, 1981
  • Les philosophes présocratiques, (cours de 1905-7, édité par Fernand Turlot) Association des publications près les universités de Strasbourg, 1978 (305 pages)
  • Le Système de Renouvier, publié par Paul Mouy, 1927

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dialectique, Hamelin et la philosophie chrétienne d'Augustin Sesmat, éd. Bloud & Gay, 1955
  • La metafisica critica di Octave Hamelin d'Arturo Deregibus, éd. G. Giappichelli, 1968
  • Idéalisme dialectique et personnalisme, essai sur la philosophie d'Hamelin, de Fernand Turlot, Bibliothèque d'histoire de la philosophie, Vrin, 1976, (ISBN 2711641635), (ISBN 9782711641635), texte partiellement en ligne [1]
  • La méthode synthétique d'Hamelin de Leslie John Beck, Aubier, 1935

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. D'après Fernand Turlot, Idéalisme dialectique et personnalisme: essai sur la philosophie d'Hamelin, Éditions Vrin, coll. « Bibliothèque d’Histoire de la Philosophie », , 460 p. (ISBN 2-7116-4163-5), p. 13, note.
  2. Reçu 1er en 1883, d'après André Chervel, « Les agrégés de l'enseignement secondaire. Répertoire 1809-1960 », (consulté le 21 juillet 2018).
  3. D'après Émile Durkheim, « Nécrologie d'Octave Hamelin », Le Temps, no 18 septembre,‎ .

Liens externes[modifier | modifier le code]