Octave Flanneau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Octave Flanneau
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
BruxellesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Domaine

Octave Flanneau, est un architecte belge, né à Bruxelles le , il y mourut le .

Sa vie[modifier | modifier le code]

Il entra en 1880 à l'École Royale militaire mais en démissionne pour se consacrer à l'architecture. Il se forma auprès de Henri Maquet et de Charles Girault.

Il avait épousé à Bruxelles le , Marie-Thérèse Crocq (1864-1945), fille du fameux docteur Jean Joseph Crocq, président de l'Académie de Médecine.

Il devint en 1930 vice-président de la Commission royale des Monuments et des Sites.

Il était le fils de l'architecte Eugène Flanneau (1821-1891) et d'Elvire Englebert (1824-1894) ; petit-fils de Julien Joseph Flanneau (1795-1885), directeur au Ministère de la Guerre, et de Marie Joseph Brice, sœur du peintre Ignace Brice.

Il est inhumé au Cimetière de Bruxelles à Evere.

Son œuvre architecturale[modifier | modifier le code]

Ayant sa clientèle surtout dans la haute-société, on lui doit l'achèvement de la transformation du Palais royal de Bruxelles commencée par son maître Henri Maquet, les transformations du palais d'Egmont en 1906 ainsi que de nombreux châteaux, tels que:

Palais royal de Bruxelles

Il est l'auteur également de nombreux hôtels-particuliers à Bruxelles.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul De Zuttere, Contribution à l'œuvre des peintres Antoine et Ignace Brice (XVIIIe et XIXe siècles) et généalogie succincte de la famille alliée Flanneau, dans, l'Intermédiaire des Généalogistes, Bruxelles, 1903, n°345, p.113 à 133.
  • Mgr Jean Jadot, Un prêtre diplomate, 50 ans au service de l'Église, entretiens avec Michel Dellicour, Paris, Louvain-la-Neuve, 1992, p. 10.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]