Ochsenfurt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ochsenfurt
Blason de Ochsenfurt
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau de Bavière Bavière
District
(Regierungsbezirk)
Basse-Franconie
Arrondissement
(Landkreis)
Wurtzbourg
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
9
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Rainer Friedrich
(2006-2011)
Partis au pouvoir CSU
Code postal 97199
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
09 6 79 170
Indicatif téléphonique 09331
Immatriculation
Démographie
Population 11 386 hab. (31 décembre 2006)
Densité 179 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 41′ nord, 10° 03′ est
Altitude 187 m
Superficie 6 355 ha = 63,55 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Ochsenfurt

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Ochsenfurt
Liens
Site web www.ochsenfurt.de

Ochsenfurt est une ville de l'arrondissement de Wurtzbourg en Basse-Franconie et est situé sur l'extrémité sud du Triangle du Main. La vieille ville historique est une forteresse médiévale en grande partie conservé avec sa muraille et ses nombreuses tours et portes. Dans le centre, on peut voir un grand nombre de vieilles maisons à colombages et d'auberges ornées de statuettes ou d'enseignes en fer forgé. Ochsenfurt a appartenu autrefois au Chapitre de religieux de Wurtzbourg.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Ochsenfurt (milieu du XXe siècle)

Le Bœuf (Ochs en allemand) était autrefois un animal domestique avec qui il était possible de franchir un gué (Furt en allemand). De nombreux toponymes ont la même signification, tels qu'Oxford en Angleterre et le Bosphore en Turquie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ochsenfurt dans l'arrondissement de Wurtzburg

Ochsenfurt est situé à l'extrémité sud du Triangle du Main (Maindreieck) dans l'arrondissement de Wurtzbourg en Basse Franconie entre Wurtzbourg et Kitzingen. La ville est traversée par le Main et plusieurs autres petits cours d'eau tel que le Thierbach. La ville est entourée de vignobles et est située dans l'Ochsenfurter Gau.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ochsenfurt (1623)
Plaque d'égout avec le blason d'Ochsenfurt
Ancien Hôtel de Ville avec pilori
Nouvel Hôtel de Ville avec son horloge lunaire
Le Pulverturm
Saint Nicolas de Riemenschneider dans l'église paroissiale

La première mention écrite d'Ochsenfurt date de 725, lorsque pour le compte de Boniface de Mayence un monastère est érigé dans la ville dans lequel, entre autres, Thècle de Kitzingen sera abbesse. Il est possible que jusqu'au XIe siècle, se soit trouvé à Ochsenfurt une cour royale, c'est-à-dire un palais servant occasionnellement de résidence royale. Les murs et les tours de la ville datent du XIVe siècle. C'est depuis cette époque que la ville fait partie de l'évêché de Wurtzbourg. Ce n'est qu'avec la construction du pont en 1512 qu'Ochsenfurt acquiert une importance économique. Le nouvel hôtel de ville est achevé en 1497. L'église St-Andreas est consacrée en 1288.

En 1806, Ochsenfurt entre dans le Grand-duché de Wurtzbourg, et, en 1813 la ville est rattachée auroyaume de Bavière.

En 1945, Ochsenfurt est occupée par les Américains. Le pont du Main est détruit pendant la Seconde Guerre mondiale mais la vieille ville est épargnée.

En 1972, l'arrondissement d'Ochsenfurt (plaques d'immatriculation OCH) est dissous. Dès lors, la ville appartient à l'arrondissement de Wurtzbourg.

Galerie[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Transport[modifier | modifier le code]

Ochsenfurt est situé sur la Ligne Treuchtlingen-Wurtzbourg, un important corridor du réseau ferroviaire de la Deutsche Bahn. Sur cette ligne circulent des Regionalbahn qui desservent la gare à raison d'au moins 1 train par heure et par direction, qui permettent de relier Ochsenfurt à Wurtzbourg, Ansbach etc. La Gaubahn qui relie Ochsenfurt à Röttingen en passant par Gaukönishofen a été depuis fermée et démantelée dans les années 1990. Ochsenfurt est desservi par plusieurs lignes de bus qui desservent principalement le sud d'arrondissement de Wurtzbourg.

Avec sa proximité avec les autoroutes A 7 et A 3, Ochsenfurt est relié à un grand axe routier nord-sud et un grand axe est-ouest. L'échangeur de l'A7 le plus proche est situé à 8 km à Marktbreit, celui de l'A3, a environ 12 km au nord, à Eibelstadt. Ochsenfurt est aussi traversé par la Bundesstraße 13

Les entreprises locales[modifier | modifier le code]

  • Südzucker AG exploite à Ochsenfurt la 3e usine sucrière d'Allemagne. Quelque 6200 agriculteurs de la région avoisinante fournissent chaque année à compter de la mi-septembre jusqu'au début janvier, environ 1,5 million de tonnes de betteraves à sucre (situation en janvier 2010).
  • Le plus grand producteur mondial de machine pour la fabrication industrielle de bougies, Herrhammer, a son siège social dans l'ortsteil Hohestadt.
  • La société d'ingénierie Kinkele a son siège à Ochsenfurt (Hohestadt).
  • Siège de la société Kindermann.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Stadtgliederung[modifier | modifier le code]

Darstadt[modifier | modifier le code]

La partie occidentale de la ville, Darstadt (203 habitants), est traversée par le Schafbach et appartient depuis le 1er janvier 1972 à la ville.

Erlach[modifier | modifier le code]

Erlach est le quartier nord de Ochsenfurt et appartient depuis le 1er juillet 1972 à la ville.

Goßmannsdorf[modifier | modifier le code]

Goßmannsdorf' est situé à l'ouest d'Ochsenfurt et possède une gare sur la ligne de chemin de fer. Depuis le 1er juillet 1972, le village est un quartier d'Ochsenfurt. Goßmannsdorf compte environ 1 100 habitants.

Hohestadt[modifier | modifier le code]

Hohestadt (environ 850 habitants) est située au sud-ouest sur une colline. Le 1er juillet 1971, Hohestadt a été l'un des premiers villages à être incorporés à Ochsenfurt.

Hopferstadt[modifier | modifier le code]

Hopferstadt est le quartier le plus au sud d'Ochsenfurt et compte environ 650 habitants. Il est le dernier village incorporé à Ochsenfurt, le 1er mai 1978.

Kleinochsenfurt[modifier | modifier le code]

Jusqu'au XIIIe siècle Kleinochsenfurt n'était clairement séparé d'Ochsenfurt. Kleinochsenfurt a été incorporé à Ochsenfurt le 1er juillet 1971. A Kleinochsenfurt vivent plus de 1 000 habitants.

Tückelhausen[modifier | modifier le code]

Tückelhausen se trouve au sud-ouest d'Ochsenfurt et est habité par environ 300 personnes. Le village remonte au monastère des Prémontrés du XIIe siècle devenu au XIVe siècle la chartreuse de Tückelhausen remaniée au XVIIe et au XVIIIe siècles. L'église date du XVIIIe siècle. Avec la sécularisation de 1803, le monastère a été dissous, les cellules les moines ont été transformées en appartements. L'ancienne chartreuse, remarquable témoignage du monachisme franconien, est en grande partie préservée et abrite dans une partie un musée des Chartreux. Le village de Tückelhausen a été intégré à la commune d'Ochsenfurt le 1er juillet 1972.

Zeubelried[modifier | modifier le code]

Zeubelried se trouve au nord d'Ochsenfurt et est habité par environ 200 habitants. Le village a été incorporé le 1er juillet 1971. Connu dans la région, le "Linsenspitzer-Fest", se tient chaque année le 3e week-end d'août. Il est organisé par les pompiers volontaires célèbre groupe local "Die Zeubelrieder.

Éducation[modifier | modifier le code]

  • Grundschule Ochsenfurt
  • Grundschule Goßmannsdorf
  • Volksschule Ochsenfurt (Hauptschule)
  • Realschule am Maindreieck
  • Berufsschule Ochsenfurt - Kitzingen
  • Staatl. Berufsfachschule für Kinderpflege
  • Staatl. Berufsfachschule für Hauswirtschaft
  • VHS Volkshochschule Ochsenfurt
  • Bibliothèque municipale

Attractions touristiques[modifier | modifier le code]

Monuments[modifier | modifier le code]

Ochsenfurt 0120.JPG
  • Nouvel Hôtel de Ville avec son horloge lunaire
  • Ancien Hôtel de Ville avec pilori
  • Église paroissiale Saint-André avec un Saint Nicolas de Tilman Riemenschneider
  • La Chapelle Saint-Michel
  • Kastenhof
  • Fortifications avec de nombreuses tours
  • Ancienne chartreuse de Tückelhausen (XIe-XIVe siècles avec parties baroques), à côté de la ville

Pont du Main[modifier | modifier le code]

L'ancien pont sur le Main[modifier | modifier le code]

L'ancien pont du Main, section centrale démolie
L'ancien pont du Main (1939)

L'ancien pont sur le Main a été construit entre 1512 à 1519. Il se composait d'environ 13 arches reposant sur des piliers en pierre. Certaines arches avaient été détruites en 1866 par les Prussien lors de la guerre les opposant à la Bavière, et avaient ensuite été restaurées. Le 31 mars 1945, face à l'avancée des Américains, les Allemands font sauter le pont.

Durant l'après-guerre, le pont est rétabli : des arches supplémentaires de la section centrale sont détruites, et la partie centrale du pont est remplacée par une arche unique en béton plus haute que les anciennes afin de permettre le passage d'un trafic maritime plus important. Les arches latérales des différentes époques ont elles été conservées. Le pont s'étant délabré, il a dans un premier temps été mis à sens unique, pour être totalement fermé à la circulation et aux piétons en septembre 2006.

En avril 2007, la section centrale en béton armée est démantelée; l'état du pont est depuis resté inchangé.

Nouveau pont du Main[modifier | modifier le code]

Depuis 1954, l'ancien Pont du Main est suppléé par un nouveau pont qui prend, entre autres, en charge le trafic de Bundesstraße 13. Son état laissant aussi à désirer, en 2010, le pont devrait être détruit puis remplacé par un nouvel édifice sur le même emplacement. Pour les piétons et les cyclistes, un ferry, la Nixe, est mis en place en aval de l'ancien pont.

Pont de Goßmannsdorf[modifier | modifier le code]

Après plus de trois ans de travaux, le pont de Goßmannsdorf est ouvert à la circulation en décembre 2009. Il relie les orsteils Kleinochsenfurt et Goßmannsdorf. Il est également supposé de détourner la circulation pendant la reconstruction des deux autres ponts.

Les tours d'Ochsenfurt[modifier | modifier le code]

  • Taubenturm : Ancien pigeonnier. Fait partie des remparts médiévaux.
  • Klingentorturm : Anciennement une prison, aujourd'hui une auberge de jeunesse.
  • Dickem Turm & Nikolausturm
  • Pulverturm : Le Pulverturm est un ancien dépôt de munitions et une prison. Il est aujourd'hui utilisé par les Boy Scouts locaux.
  • Oberer Torturm : Tour massive, située à l'entrée de la vieille ville.

Les lieux de culte[modifier | modifier le code]

  • Église paroissiale St. Andreas. (catholique)
  • Chapelle de Michael (catholique)
  • Kreuzkirche, une ancienne église d'hôpital (catholique)
  • Chapelle Wolfgang (catholique)
  • Sainte-Thècle (Bärental / Lindhart) (catholique)
  • Maria-Schnee (Sainte-Marie-au-Neige) (Kleinochsenfurt) (catholique)
  • St. Burkard (Westsiedlung) (catholique)
  • Église de Tückelhausen, ancienne chartreuse (catholique) à une vingtaine de kilomètres
  • Christuskirche (protestant)
  • Johanneskirche (Erlach) (évangélique)
  • Neuapostolische Kirche (Église néo-apostolique)

Clubs de la ville[modifier | modifier le code]

Clubs sportifs[modifier | modifier le code]

  • Sportverein Kleinochsenfurt 1929/49 e. V.
  • Turnverein Ochsenfurt 1862 e.V.(TVO)
  • FC Ochsenfurt, 1.FCO (seit 1919), (nur Männerfußball)
  • Sportverein 1972 Ochsenfurt, SV 72 (nur Männer- und Frauenfußball)
  • Ochsenfurter Ruderverein
  • Tennis-Club Rot-Weiß Ochsenfurt
  • Sportfischerverein Ochsenfurt und Umgebung (seit 22. Januar 1951)
  • Schützengesellschaft Ochsenfurt, SGO (seit 1443, Wiedergründung 1968)
  • Kegel-Club Eintracht
  • SV Erlach
  • SSV Ochsenfurt-Tückelhausen

Autres clubs[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Naissances à Ochsenfurt[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Die Kunstdenkmäler von Unterfranken, Bd. 1: Bezirksamt Ochsenfurt. 2. Auflage 1983. (ISBN 978-3-486-50455-2)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :