Ocepechelon bouyai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ocepechelon bouyai est une espèce éteinte de grandes tortues marines fossiles ayant vécu au cours du Maastrichtien supérieur (fin du Crétacé) il y a environ entre 70 et 66 Ma (millions d'années)[1].

Catte espèce est l'unique représentante du genre Ocepechelon, également éteint. Elle a été découverte au début des années 2010 dans les phosphates de la région centrale de Khouribga au Maroc[1].

Description[modifier | modifier le code]

Fossile du crâne d' Ocepechelon bouyai.

Le fossile découvert est un crâne d'environ 70 cm de long, présentant un museau tubulaire : cette structure, encore inconnue chez les tortues actuelles ou fossiles, suggère que l'animal s'alimentait en capturant ses proies par aspiration[2]. Jusqu'en 2010, on pensait que la plus grande tortue de la famille des Dermochelyidae était la tortue luth avec une taille avoisinant les 2 mètres de long et que les autres genres du même groupe était petit (entre 0,5 et 1 mètre) mais d'après le fossile retrouvé Ocepechelon bouyai devrait mesuraient entre 2 et 2,9 mètres de long. La Tortue Luth est son plus proche parent actuel.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de genre Ocepechelon est formé à partir du grec ancien χελώνη, khelônê, qui signifie tortue, et d’ocepe, qui fait référence à l'office chérifien des phosphates (« OCP ») ; l'épithète spécifique bouyai rend hommage à Baâdi Bouyai qui a découvert le fossile.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Nahtalie Bardet et al, « A Giant Chelonioid Turtle from the Late Cretaceous of Morocco with a Suction Feeding Apparatus Unique among Tetrapods. », PLoS ONE,‎ (DOI 10.1371/journal.pone.0063586)
  2. Communiqué de presse du Muséum national d'histoire naturelle de Paris, 8 août 2013.

Liens externes[modifier | modifier le code]