Ocellos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ocellos
Image dans Infobox.
Ocellos de Lucanie
Biographie
Nom dans la langue maternelle
ΏκελλοςVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Période d'activité
Ve siècle av. J.-C.Voir et modifier les données sur Wikidata

Ocellos ou Occelos de Lucanie (en grec ancien Όκέλλος) est un philosophe pythagoricien ; sa sœur Byndaco est également pythagoricienne.

Philosophie[modifier | modifier le code]

Ocellos soutient que le genre humain a toujours existé. On lui attribue un De la nature de l'univers, dans lequel il affirme que le monde est inengendré et incorruptible[1]. Cet ouvrage aurait inspiré Aristote pour son De la génération et de la corruption, Syrianos rapportant qu'il l'aurait même plagié[2].

Ocellos pense que la triade est l'origine de tout, d'où procèdent les dieux et d'où ils tiennent leur position éternelle ; son avis est que : « C’est la triade qui, la première, a fixé commencement, milieu et fin »[3]. Il pense que l'ensemble des choses est composé de cinq éléments : aux éléments classiques s'ajoute l'éther dont sont composés le ciel et les corps célestes[4]. Il aurait également écrit De la loi, De la royauté, De la sainteté, et De l’origine de l’univers.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Philon d'Alexandrie, De l'éternité du monde
  2. Commentaire sur la Métaphysique d’Aristote, 175, 7.
  3. Jean de Lydie, Des mois, II, 8.
  4. Sextus Empiricus, Contre les professeurs, X, 316.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]