Observatoire océanologique de Banyuls-sur-Mer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Observatoire océanologique de Banyuls-sur-Mer
Création 1882
Siège Banyuls-sur-Mer
Pays France
Coordonnées 42° 28′ 50″ nord, 3° 08′ 12″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Observatoire océanologique de Banyuls-sur-Mer

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Orientales

(Voir situation sur carte : Pyrénées-Orientales)
Observatoire océanologique de Banyuls-sur-Mer

L’Observatoire océanologique de Banyuls-sur-Mer (OOB), historiquement connu sous le nom de « Laboratoire Arago », est une composante de Sorbonne Université (Université Pierre-et-Marie-Curie jusqu'en 2017) et du CNRS qui accueille de nombreux chercheurs et étudiants en biologie marine et océanographie. Situé à Banyuls-sur-Mer, dans le département français des Pyrénées-Orientales.

Historique[modifier | modifier le code]

Fondé en 1882 par Henri de Lacaze-Duthiers, le laboratoire est notamment muni d'un des plus anciens aquariums méditerranéen (1884) ouvert au public, qui accueille environ trente-cinq mille visiteurs par an en 2010.

Invité dès 1884 au Laboratoire Arago par Lacaze-Duthiers, Louis Boutan y développe à partir de 1893 les premiers appareils de photographie sous-marine au monde[1].

Le prince Roland Bonaparte finance en 1890 l'achat d'un bateau à vapeur pour le laboratoire, appelé le Roland. Il est détruit dans son bassin d'amarrage à Banyuls lors d'une tempête en novembre 1908[2].

Depuis juin 2010, au Mas Reig, s'est ouvert le Jardin méditerranéen du Mas de la Serre un parc naturel de 3 hectares. Celui-ci remplace l'ancien laboratoire de recherches d'écologie terrestre du Laboratoire Arago.

Directeurs[modifier | modifier le code]

La liste des directeurs est la suivante :[réf. nécessaire]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fabricio Cárdenas, 66 petites histoires du Pays Catalan, Perpignan, Ultima Necat, coll. « Les vieux papiers », , 141 p. (ISBN 978-2-36771-006-8, notice BnF no FRBNF43886275)
  2. Fabricio Cardenas, « Le mauvais temps dans les Pyrénées-Orientales en novembre 1908 », sur Vieux papiers des Pyrénées-Orientales, (consulté le 12 avril 2015)
  3. Jean-Jacques Amigo, « Dubosq (Octave, Joseph, René) », dans Nouveau Dictionnaire de biographies roussillonnaises, vol. 3 Sciences de la Vie et de la Terre, Perpignan, Publications de l'olivier, , 915 p. (ISBN 9782908866506)
  4. Jean-Jacques Amigo, « Chatton (Édouard, Pierre, Léon) », dans Nouveau Dictionnaire de biographies roussillonnaises, vol. 3 Sciences de la Vie et de la Terre, Perpignan, Publications de l'olivier, , 915 p. (ISBN 9782908866506)
  5. Jean-Jacques Amigo, « Petit (Georges, Jean, Jacques) », dans Nouveau Dictionnaire de biographies roussillonnaises, vol. 3 Sciences de la Vie et de la Terre, Perpignan, Publications de l'olivier, , 915 p. (ISBN 9782908866506)
  6. Jean-Jacques Amigo, « Drach (Pierre) », dans Nouveau Dictionnaire de biographies roussillonnaises, vol. 3 Sciences de la Vie et de la Terre, Perpignan, Publications de l'olivier, , 915 p. (ISBN 9782908866506)
  7. Jean-Jacques Amigo, « Guille (Alain) », dans Nouveau Dictionnaire de biographies roussillonnaises, vol. 3 Sciences de la Vie et de la Terre, Perpignan, Publications de l'olivier, , 915 p. (ISBN 9782908866506)