Observatoire W. M. Keck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Observatoire W.M. Keck)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Keck.
Observatoire W.M. Keck
KeckObservatory.jpg

Les deux télescopes Keck sur le Mauna Kea à Hawaii

Caractéristiques
Organisation
California Association for Research in Astronomy
Type
Observatoire (en), télescope optique (en), télescope (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Construction
Altitude
4145 m
Climat
Site
Lieu
Adresse
65-1120 Mamalahoa Hwy.Voir et modifier les données sur Wikidata
Hawaï, comté d'Hawaï, Hawaï
Flag of the United States.svg États-Unis
Coordonnées
Site web
Télescopes
Télescope
2 réflecteurs de 10 m chacun

L'observatoire W.M. Keck fait partie d'une série d'observatoires astronomiques situés, à une altitude de 4 145 mètres, sur le mont Mauna Kea de l'île d'Hawaï. Ses deux télescopes sont parmi les plus grands télescopes optiques et proche-infrarouges en service.

Historique[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Keck 1 et Keck 2.

Le Keck I a commencé à observer en 1993 (première lumière le 16 mars) et le Keck II en 1996.

Les télescopes sont administrés par l'université de Californie, la California Institute of Technology et la NASA. Le site est loué par l'université d'Hawaï basée à Honolulu. L'observatoire porte le nom de William Myron Keck et les télescopes ont été essentiellement financés par la Fondation William Keck.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La formule optique de ces télescopes est celle de Ritchey-Chrétien, sur une monture azimutale. Ils possèdent des miroirs de 10 mètres de diamètre segmentés en 36 plus petits miroirs hexagonaux, qui leur sont particuliers. Et tout comme le Very Large Telescope (VLT), les télescopes disposent d'un système d'optique active qui permet de cophaser tous les segments afin de ne former qu'une seule pupille de 10 m au foyer.

En outre, Keck I et II peuvent fonctionner ensemble, par l'intermédiaire de l'interférométrie optique. Ceci leur donne une résolution angulaire équivalente à celle d'un miroir de 85 m. Cela devrait en théorie permettre aux deux télescopes de distinguer une flamme de bougie sur la surface de la Lune.

Découvertes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]