Obnubilation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

En physiologie, psychologie et médecine, l'obnubilation est un obscurcissement de l'état de conscience, une baisse de la vigilance, liée à une atteinte du système nerveux central. En sciences sociales, l'obnubilation est la focalisation d'un être humain, dans un contexte donné, sur un seul aspect d'un tout plus vaste, sur une seule portion d'une problématique ou d'une thématique plus ample, sur une seule partie d'une réalité plus large.

Définition et sémiologie[modifier | modifier le code]

En médecine, l'obnubilation est un état de conscience altéré, susceptible d'évoluer vers un coma. C'est la vigilance du patient (c'est-à-dire sa capacité de fixer son attention sur son environnement, de le surveiller activement) qui est touchée. Cliniquement, la personne semble s'endormir, ne réagit pas aux stimuli (bruits, appels, lumière soudaine) ou alors seulement lorsque ceux-ci sont importants. Il se montre apathique, répondant avec difficulté aux questions les plus simples. Une désorientation spatio-temporelle, des propos confus ou délirants peuvent être associés.

En sciences sociales, et notamment en management, ergonomie, navigation (terrestre, maritime ou aérienne), économie et politique, mais aussi en pratique thérapeutique médicale, l'obnubilation est une attention, une concentration excessive ou exclusive sur la résolution d'un seul problème, au détriment d'autres signaux ou problèmes, ce qui empêche la personne d'appréhender la situation d'ensemble et se traduit par des hésitations ou de mauvaises décisions[1].

Causes[modifier | modifier le code]

Dans la très grande majorité des cas, la cause de l'obnubilation médicale est une souffrance du système nerveux central. Celle-ci peut être[2] :

  • hypoxique (insuffisance respiratoire, état de choc) ;
  • toxique (alcool, drogues, acétone, autre intoxications) ;
  • métabolique (diabète, etc.) ;
  • tumorale ;
  • vasculaire (AVC, hémorragie, etc.) ;
  • épilepsie ;
  • parasitaire (paludisme) ;
  • iatrogène (due à la prise de certains médicaments et notamment de psychotropes).

La cause de l'obnubilation managériale est le plus souvent le stress lié à l'apparition de difficultés non prévues par les procédures, la méconnaissance de la complexité des systèmes managés, d'inadaptation ou l'excessive complexité des procédures[3].

Traitement[modifier | modifier le code]

Le traitement est avant tout celui de la cause. En médecine, en cas d'insuffisance rénale chronique terminale il faut une épuration extra-rénale. En sciences sociales, la formation des personnels et l'adaptation des procédures évite le plus souvent le phénomène d'obnubilation.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ionut Teianu, documentaire AF447 Vol Rio-Paris : que s'est-il vraiment passé ? 10 ans après (1h30) et Gérard Arnoux, Le Rio-Paris ne répond plus - AF447, le crash qui n'aurait pas du arriver, préface de Frédéric Fappani, 2019
  2. Baer, Connors & Paradiso, Neurosciences, à la découverte du cerveau, trad. française par André Niéoullon, Éd. Pradel, Noisy-Le-Grand 1998.
  3. « Site de La RSG », art. « Direction et gestion d'une entreprise », sur Revue des Sciences de Gestion (consulté le 9 décembre 2017) et Aubert et Pagès, art. « Le stress professionnel » in : Rencontres dialectiques, Klincksieck, Paris 1989.