Oblats de Saint François de Sales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Oblats de Saint François de Sales forment une congrégation religieuse catholique de prêtres et de frères fondée à Troyes (Aube) en 1871 par le Père Louis Brisson (1817-1908), à la demande de la supérieure du couvent des Visitandines de Troyes, Mère Marie François de Sales (1793 Soyhières dans le Jura suisse - 1875 Troyes)

Historique[modifier | modifier le code]

En effet, dès 1858, à la demande de cette dernière, il avait fondé la congrégation des Oblates de Saint François de Sales pour apporter aide et réconfort à la jeunesse des milieux populaires. (La première Supérieure, la Mère Léonie Aviat a été canonisée en 25 novembre 2001 par Jean-Paul II).

L'évêque de Troyes ayant demandé à l'abbé Brisson de refonder l'unique école catholique de la ville qui périclitait, encouragé par le signe qu'y vit Mère Marie François de Sales, ce dernier réussit, après de nombreuses péripéties, à rassembler quelques prêtres acceptant de le rejoindre dans la vie salésienne. Ainsi en 1875, les premiers Oblats de Saint François de Sales ouvrirent le collège Saint-Bernard à Troyes.

En France, l’extension de la Congrégation des Oblats de Saint François de Sales fut alors rapide ; de nombreux établissements scolaires virent le jour. Les Oblats acceptèrent de se voir confier des missions en Afrique du Sud, au Fleuve Orange, en Amérique du Sud puis en Amérique du Nord.

Les lois de « séparation » de 1904 imposèrent en France la fermeture de toutes les œuvres (7 collèges et 5 autres maisons d'enseignement)... et la dispersion des Oblats et Oblates dans toute l’Europe. Ce fait permit la création de communautés en Allemagne, Autriche, Suisse, Hollande et Italie.

Aujourd'hui[modifier | modifier le code]

En 2004, la congrégation regroupait 613 prêtres et frères, au 31 décembre 2008, la congrégation regroupait 568 religieux (dont 441 prêtres) dans 209 maisons[1]. En mars 2013, la congrégation regroupait 495 prêtres et frères. Elle peine à recruter en Europe. Elle possède 8 provinces, 2 régions missionnaires. Elle a inauguré des fondations en Inde, au Bénin et en Colombie. La congrégation est dirigée depuis 2006 par un Brésilien, le P. Aldino José Kiesel qui succède au P. Lewis Fiorelli (1994-2006), de nationalité américaine.

La province France-Bénin est dirigée par le P. Bruno Lecoin[2]. La maison provinciale est à Annecy[3].

(« Oblat, Oblate » vient du latin et signifie « donné », « offert »).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Annuaire pontifical de 2010, page 1449
  2. Organigramme
  3. 27 faubourg des Baumettes, BP 257, 74007 Annecy cedex, France

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Collectif, Le serviteur de Dieu Louis Brisson fondateur des congregations des oblats et des oblates de Saint- Francois de Sales. 1817- 1908, Milan, Pezzini& C., 1935,
  • P.Dufour, Le très révérend père Louis Brisson - Fondateur des Oblates et des Oblats de saint François de Sales 1817-1908, Paris, Desclée de Brouwer 1937, 399 p.
  • Collectif, La révérende mère Madeleine de Sales Pupey-Girard, supérieure générale des Oblates de Saint François de Sales, 1862-1939, Editions Centre d'oeuvres, 1947, 440 p.

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]