O Cebreiro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
O Cebreiro
El Cebrero(es)
O Cebreiro, église Santa Maria
O Cebreiro, église Santa Maria
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Galice Galice
Province Province de Lugo Province de Lugo
Comarque Os Ancares
Géographie
Coordonnées 42° 42′ 29″ nord, 7° 02′ 37″ ouest
Altitude 1 330 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Galice

Voir sur la carte administrative de Galice
City locator 14.svg
O Cebreiro

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
O Cebreiro

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
O Cebreiro

O Cebreiro en galicien (nom officiel), ou El Cebrero en espagnol, est une paroisse civile (parroquia) de la commune (municipio) de Pedrafita do Cebreiro, dans la comarque de Os Ancares, province de Lugo, communauté autonome de Galice, au nord-ouest de l'Espagne.

Cette localité est une halte sur le Camino francés du Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. C'est la première halte en Galice après avoir quitté la Castille-et-León.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est une étape historique du premier chemin du Pèlerinage de Saint Jacques de Compostela, appelé « El camino primitivo », venant des Asturies. Par la suite O Cebreiro est devenu aussi une étape du plus célèbre itinéraire du pèlerinage, le Camino francés. Un refuge de pèlerins y est installé dès le IXe siècle.

À partir de 1072 Alphone VI favorise la création d'un hôpital pour pèlerins par des moines bénédictins de l'abbaye Saint Gérard d'Aurillac. Par la suite, leur prieuré fut rattaché à Cluny[réf. nécessaire] et au milieu du XVe siècle à l'abbaye bénédictine de Valladolid.

O Cebreiro fut un lieu important lors de la lutte contre les troupes napoléoniennes du Premier Empire, durant la Guerre d'indépendance espagnole (1808-1814), du fait de sa position stratégique de passage entre la Castille et la Galice.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localités ou sites voisins[modifier | modifier le code]

Nord-ouest
Routes (es) LU-4503 puis LU-3702
vers Nullán et Alence
(municipio de As Nogais)
Nord
Barxamaior (gl)[Note 1]
(municipio de Pedrafita do Cebreiro)
Nord-est
Pedrafita do Cebreiro (chef-lieu)
(municipio de Pedrafita do Cebreiro)
Ouest
Hospital da Condesa
(municipio de Pedrafita do Cebreiro)
Rosa de los vientos.svg Est
El Castro et Laballós
(municipio de Vega de Valcarce)
Sud-ouest
Liñares et Celeiró
(municipio de Pedrafita do Cebreiro)
Sud
Route municipale vers
Santín, Zanfoga et Veiga de Brañas
(municipio de Pedrafita do Cebreiro)
Sud-est
La Cernada et La Laguna de Castilla
(municipio de Vega de Valcarce)

Démographie[modifier | modifier le code]

Patrimoine et culture[modifier | modifier le code]

Pèlerinage de Compostelle[modifier | modifier le code]

O Cebreiro, est un haut lieu du Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, dans le municipio de Pedrafita do Cebreiro (province de Lugo). C'était déjà une étape du Camino primitivo venant des Asturies.

Sur le Camino francés, on atteint O Cebreiro peu après l'arrivée en Galice, à quelque 155 km de Saint-Jacques-de-Compostelle, en venant de La Laguna de Castilla dans le municipio de Vega de Valcarce.

La prochaine localité traversée est Liñares, toujours dans le municipio de Pedrafita do Cebreiro.

Calice et patène de O Cebreiro.

Le miracle du Saint Graal[modifier | modifier le code]

Le récit de ce miracle du Saint Graal de Galice fait partie de la tradition du pèlerinage de Compostelle.

Un jour d'hiver particulièrement neigeux, un moine célébrait la messe dans l'église de Santa María la Real (cf. infra) d'O Cebreiro. Un voisin de la paroisse de Barxamaior (gl), du nom de Juan Santín, brava la tempête et se rendit jusqu'à l'église pour assister à cette messe. Le moine sous-estima le sacrifice du paroissien s'exclamant quand il le vit arriver « Qui vient, par une si grande tempête, se fatiguer pour voir seulement un peu de de pain et de vin ! ». À ce moment précis, l'hostie se transforma en chair et le vin en sang[1].

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

Calvaire à O Cebreiro.
Église Sainte-Marie-du-Mont-Cebreiro (Santa María la Real)

La structure de cet édifice est de style pré-roman des IXe et Xe siècles.

Elle est mentionnée en 1289 comme appartenant à l'abbaye d'Aurillac avec le prieuré et l'hôpital des pèlerins[réf. souhaitée].

Elle abrite un calice roman du XIIe siècle.

Patrimoine civil et naturel[modifier | modifier le code]

Palloza (chaumière) sur le Mont Cebreiro
  • Le village aux maisons couvertes de chaume appelées « pallozas » présente une architecture vernaculaire d'une des formes d'habitat les plus anciennes de Galice.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Barxamaior est indiqué sous le toponyme erroné de Lavadoiro (lavoir) sur certaines cartes, dont ViaMichelin.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (es)« En el siglo XIV alcanza fama universal con el Milagro del Santo Grial, ocurrido cuando en un día de fuerte temporal de nieve un monje celebraba misa en si interior. Un vecino de la parroquia de Barxamaior desafió la tempestad y se acercó hasta ella para asistir a misa. El monje menospreció el sacrificio del feligrés exclamando cuando lo vio llegar ‘cual viene este otro con una tan gran tempestad y fatigado a ver un poco de pan y vino’ y en ese preciso momento la hostia se transformó en carne y el vino en sangre. » extrait de www.turismorurallugo.com Pueblos de Lugo : O Cebreiro.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en espagnol intitulé « El Cebrero » (voir la liste des auteurs). Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (fr) Grégoire, J.-Y. & Laborde-Balen, L. , « Le Chemin de Saint-Jacques en Espagne - De Saint-Jean-Pied-de-Port à Compostelle - Guide pratique du pèlerin », Rando Éditions, mars 2006, (ISBN 2-84182-224-9)
  • (fr) « Camino de Santiago St-Jean-Pied-de-Port - Santiago de Compostela », Michelin et Cie, Manufacture Française des Pneumatiques Michelin, Paris, 2009, (ISBN 978-2-06-714805-5)
  • (fr) « Le Chemin de Saint-Jacques Carte Routière », Junta de Castilla y León, Editorial

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Halte précédente
(2,8 km à pied)
La Laguna de Castilla
(Vega de Valcarce)
Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle

(155 km jusqu'à Saint-Jacques-de-Compostelle)
Camino francés
Informations municipales et touristiques Hébergement jacquaire avec accueil Restaurants Bars, Snacks, Petits-déjeuners Eglise(s) Pharmacie Commerces Banques et distributeurs de billets
Halte suivante
(3,2 km à pied)
Liñares
(Pedrafita do Cebreiro)