OVD-Info

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

OVD-Info
Logo de l'organisation
Logo de l'organisation.
Situation
Région Russie
Création 2011
Type Organisation non gouvernementale
Siège Moscou, Drapeau de la Russie Russie
Langue Russe
Organisation
Membres 300 bénévoles
Effectifs 28 employés

Site web https://ovdinfo.org/

OVD-Info (en russe, ОВД-Инфо) est une organisation non gouvernementale indépendante[1] russe des droits de l'Homme. Cette organisation médiatique a pour but de lutter contre la persécution politique et les brutalités policières à l'encontre des manifestants civiles[2],[3],[4].

Historique[modifier | modifier le code]

OVD-Info est fondée en décembre 2011 par le journaliste moscovite Grigory Okhotin et le programmeur Daniil Beilinson. Ils sont témoins de l'arrestation massive de manifestants lors des protestations du 5 décembre 2011 contre les élections législatives russes[5]. En premier lieu, ils postent sur Facebook le décompte des détenus ainsi que leur identité. Voyant que leur travail est fortement relayé, ils mettent en ligne le site internet OVD-Info le 10 décembre, veille du rassemblement sur la place Bolotnaïa (en) à Moscou. Le nom du projet vient de l’abréviation de Отдел Внутренних Дел, soit en français « Département des affaires internes »[6],[7].

À partir du 1er février 2013, le Memorial Society devient le principal partenaire de l'ONG[8] en lui fournissant des locaux et un statut légal[9]. La même année, le comité d'enquête de la Fédération de Russie demande à l'ONG Memorial Society de s'enregistrer comme « agent de l'étranger » puisqu'elle reçoit des donations extérieures à destination d'OVD-Info, ce qui est considéré par l'État comme un acte politique. En effet, selon la Russie certaines informations d'OVD-Info ne sont pas impartiales et objectives. OVD-Info déclare n'appartenir à aucune orientation politique[10],[11].

Le 29 septembre 2021, le Ministère de la Justice de la fédération de Russie désigne à son tour OVD-Info comme un « agent de l'étranger »[12], l'exposant à des sanctions. Certaines critiques voient là un moyen d'étouffer l'opposition[13],[14],[15],[16].

Le 25 décembre 2021, le service fédéral de supervision des communications, des technologies de l'information et des médias de masse russe bloque le site internet de l'association en vertu d'une décision de justice[17]. Un représentant de l'ONG déclare qu'ils n'ont jamais reçu de notification de la part du gouvernement et que la raison de ce blocage leur est inconnue[15],[18],[19].

Activités de l'ONG[modifier | modifier le code]

Surveillance[modifier | modifier le code]

OVD-Info surveille toutes représailles politiques ou cas d'abus policiers envers les personnes arrêtées. L'association publie ses informations sous forme de brèves et de témoignages des victimes[20],[21]. Le projet surveille également les cas de maltraitances policières à l'encontre des prisonniers politiques[20].

Assistance juridique[modifier | modifier le code]

L'ONG propose une aide juridique sous la forme de conseils judiciaires, d'une ligne téléphonique d'urgence ouverte 24/24h et un robot Telegram[5]. Elle envoie également une aide physique avec la présence d'avocats directement dans les commissariats russes ainsi que lors des procès (avec la possibilité de saisir la Cour européenne des droits de l'homme)[20],[21].

En 2018, OVID-Info a aidé 660 personnes en garde à vue, 200 personnes pour des poursuites administratives et 32 pour des poursuites criminelles[20],[21].

Diffusion de l'information[modifier | modifier le code]

OVD-Info partage une liste de diffusion signalant les persécutions politiques en Russie[20],[21]. Elle publie également une liste des personnes en garde à vue, par lieux de détentions. Le projet couvre les événements lors de manifestations de grandes ampleurs en Russie. Par exemple, il a produit des statistiques détaillées des arrestations lors des manifestations anti-corruption de mars 2017[22],[23] et des manifestations contre l'élévation de l'âge de la retraite en 2018[24],[25]. En juin 2019, l'ONG joue un rôle crucial pour attirer l'attention du public sur le cas du journaliste Ivan Golounov. A cette occasion, l'association devient elle-même plus connue et reçoit le 12 juin 2019 l'équivalent de ses donations mensuelles en une seule journée[21].

L'ONG publie également des rapports scientifiques détaillant les pratiques en vigueur de violation des droits concernant les manifestations et les activistes de la société civile, de la part des autorités russes[26]. En 2018-2019, elle publie des rapports sur l'interdiction de rassemblement dans plusieurs villes russes[27].

Dans le futur, l'ONG vise le développement d'institutions démocratiques et de mécanismes de contrôle des autorités politiques et policières russes[21].

Organisation et financement[modifier | modifier le code]

En juin 2019, OVD-Info compte 28 employés et 300 bénévoles. Du fait de leur ressources limitées, l'ONG apporte une assistance juridique uniquement pour les personnes soumises à des poursuites administratives ou pénales, du fait d'avoir exprimé leur opinion.

L'organisation est financée par des donations individuelles de plusieurs bénévoles et par des organisations des droits de l'homme telles que le Memorial Society, la Commission européen et l'International Partnership for Human Rights (en) (les donneurs institutionnels représentant 70% du budget). En 2018, OVD-Info réussie à lever plus de 19,8 millions de roubles (soit plus de 200 000 euros) dont environ 5,66 millions proviennent de financement participatif[28]. Les banques russes, comme Tinkoff, Alfa-Bank et VTB 24, refusent de se porter acquéreur pour recueillir ces fonds[29].

Récompenses[modifier | modifier le code]

L'ONG reçoit des distinctions depuis sa création :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Russia labels Mediazona, OVD-Info, and 2 journalists as ‘foreign agents’ », sur Committee to Protect Journalists, (consulté le ).
  2. « Submission from the NGOs “Human rights Center Memorial” and “OVD-Info” for a half-day general discussion in preparation for a General Comment on article 21 (right to peaceful assembly) of the International Covenant on Civil and Political Rights », sur ohchr.org, Office of the United Nations High Commissioner for Human Rights (consulté le )
  3. (en) Alexandra Sivtsova (Translated by Kevin Rothrock), « ‘A little human rights buggy’ The rise of ‘OVD-Info,’ Russia’s lifeline for arrested protesters », sur Meduza, (consulté le )
  4. « OVD-Info », sur openDemocracy (consulté le )
  5. a et b Katia Swarovskaya, « Russie : OVD-info, la petite ONG qui tente de venir en aide aux opposants », sur Le Point, (consulté le )
  6. (ru) « Задержанный для нас априори прав » [« Les prisonniers sont une priorité pour nous »], sur Lenta.ru,‎ (consulté le )
  7. (ru) Denis Volkov, « «ОккупайАбай» – уличный протестный лагерь в Москве в мае 2012 года глазами его участников » [« OccupyAbay – un piquet de rue de manifestants à Moscou en mai 2012 à travers les yeux de ses participants »], The Russian Public Opinion Herald,‎ (DOI 10.24411/2070-5107-2014-00021, lire en ligne)
  8. (ru) « Наши партнеры » [« Nos partenaires »], sur ovdinfo.org (consulté le )
  9. « Russie. OVD-Info, l’association qui vient en aide aux manifestants arrêtés », sur Courrier international, (consulté le )
  10. (ru) « Прокуратура сочла деятельность «Мемориала» и «ОВД-Инфо» политической » [« Le bureau du procureur a considéré les activités de Memorial et OVD-Info comme politiques »], sur bg.ru,‎ (consulté le )
  11. (ru) Sergey Smirnov, « Прокуратура требует, чтобы «Мемориал» встал на учет как иностранный агент » [« Le bureau du procureur demande que Memorial soit enregistré comme Agent de l'étranger »], sur Vedomosti,‎ (consulté le )
  12. « La Russie bloque le site d’une influente ONG spécialisée dans le suivi des manifestations », Sud-Ouest,‎ (ISSN 1760-6454, lire en ligne, consulté le )
  13. (en-US) « The European Union Must Protect OVD-Info from Russian Persecution », sur Civil Rights Defenders, (consulté le )
  14. « OVD-Info was recognized as a foreign agent. What’s next? », sur OVD-Info, (consulté le )
  15. a et b (en) Vladimir Soldatkin et Hugh Lawson, « Russia blocks website of OVD-Info protest-monitoring group », Reuters, Moscow,‎ (lire en ligne, consulté le )
  16. (en) Dasha Litvinova, « Russia blocks website of group that tracks political arrests », sur Associated Press, (consulté le )
  17. « Russie: les autorités donnent un tour de vis contre l'ONG OVD-Info », sur RFI, (consulté le )
  18. (en) « Russia blocks website of prominent protest monitoring group », sur Al Jazeera, (consulté le )
  19. (en) « Russia Blocks Website Of Prominent Rights Monitor Amid Crackdown On Civil Society », sur Radio Free Europe/Radio Liberty, (consulté le )
  20. a b c d et e (ru) « Миссия и команда » [« Missions et équipe »], sur ovdinfo.org (consulté le )
  21. a b c d e et f (ru) Olga Pavlova, « В стране сотни «Иванов Голуновых»: как работает ОВД-Инфо » [« Il y a des centaines d'"Ivan Golounov" dans le pays : comment fonctionne OVD-Info »], sur philanthropy.ru,‎ (consulté le )
  22. (ru) Daria Korzhova, Mikhail Overchenko, Natalia Raibman et Elena Mukhametshina, « Акция против коррупции в Москве: более 850 задержанных », sur Vedomosti,‎ (consulté le )
  23. (ru) « Задержания на «АнтиДимоне» в Москве » [« Garde à vue sur AntiDimon à Moscou »], sur ovdinfo.org,‎ (consulté le )
  24. (ru) « Акции против пенсионной реформы. Онлайн ОВД-Инфо » [« Actions contre la réforme des retraites. OVD-Info en ligne »], sur ovdinfo.org,‎ (consulté le )
  25. (ru) « В «ОВД-Инфо» сообщили о задержании не менее 1018 человек на акциях против пенсионной реформы в России » [« OVD-Info a fait état de la détention d'au moins 1 018 personnes lors de manifestations contre la réforme des retraites en Russie »], sur Novaya Gazeta,‎ (consulté le )
  26. (ru) « Доклады » [« Reports »], sur ovdinfo.org (consulté le )
  27. (ru) «ОВД-Инфо» опубликовали доклад «Искусство запрещать» [« OVD-Info publie le rapport intitulé « L'art du déni » »], sur paperpaper.ru,‎ (consulté le )
  28. (ru) « Годовой отчет ОВД-Инфо 2018 » [« Rapport annuel d'OVD-Info 2018 »], sur ovdinfo.org (consulté le )
  29. (ru) Anna Eremina et Elena Mukhametshina, « Банки отказали проекту «ОВД-инфо» в эквайринге для сбора пожертвований » [« Les banques refusent de recueillir les collectes de dons du projet OVD-Info »], sur Vedomosti,‎ (consulté le )
  30. (ru) « Медиакоманда ОВД-Инфо » [« équipe média d'OVD-Info »], sur Redkollegia (consulté le )
  31. (ru) « Премия им. Льва Копелева » [« Lev Kopelev Prize »], sur kopelew-forum.de (consulté le )
  32. (ru) Sergey Romashenko, « Лидеры оппозиции в Беларуси удостоены премии имени Льва Копелева » [« Les leaders de l'opposition en Biélorussie ont reçu le prix Lev Kopelev »], sur Deutsche Welle,‎ (consulté le )
  33. (en) « Civil Rights Defender of the Year 2021 – OVD-Info », sur Civil Rights Defenders, (consulté le )