Odessa (organisation)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis ODESSA)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Odessa (homonymie).

Odessa (Organisation der ehemaligen SS-Angehörigen, « Organisation des anciens membres SS ») est une organisation fictive devant son nom au roman de Frederick Forsyth Le Dossier Odessa (The Odessa File, 1972). Le roman Magie noire à New York (1968) de Gérard de Villiers cite cette organisation.

« Odessa », une fiction[modifier | modifier le code]

L'auteur imaginait et nommait ainsi un réseau, établi par un groupe de SS pour évacuer des criminels de guerre allemands et leurs familles vers le Moyen-Orient et l'Amérique latine.

Bien que partiellement fondée sur des évènements réels, « Odessa » est donc une fiction.

Le journaliste allemand Guido Knopp avance qu'Odessa relève du mythe et recouvrirait en réalité différents chemins d'évasions (Rattenlinien en allemand, rat-lines en anglais, littéralement route des rats), souvent éphémères[1] et organisés par des services secrets occidentaux : le CIC américain, le réseau d'espionnage de Reinhard Gehlen (ancien de la Wehrmacht devenu premier président du BND), etc.

Postérité du nom[modifier | modifier le code]

Une fiction élaborée sur des bases réelles[modifier | modifier le code]

Pour des informations historiques sur le sujet, voir

Article détaillé : Réseaux d'exfiltration nazis.

Le nom fictif « Odessa » devenu une commodité de langage pour des études factuelles[modifier | modifier le code]

  • Uki Goñi, The Real Odessa, Granta Books, Londres-New York, 2002
  • La auténtica Odessa, Paidós, Barcelone-Buenos Aires, 2002
  • Operazione Odessa, Garzanti Libri, Milan, 2003
  • A verdadeira Odessa, Editorial Record, Rio de Janeiro, 2004
  • Odessa: Die Wahre Geschichte, Assoziation-A, Hambourg et Berlin, 2006
  • Resnicna Odessa, Ciceron, Eslovenia, 2006
  • La auténtica Odessa: Edición 2008, Area Paidós, Buenos Aires, 2008

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Guido Knopp, Les SS. Un avertissement de l'histoire ; Presses de la Cité, Paris, 2004.