O. Children

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Children (homonymie).
O. Children
Surnom Shivers, O Children
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Post-punk
Années actives 20082012 (inactif)
Labels Deadly People Recordings
Composition du groupe
Membres Tobias O'Kandi
Gauthier Ajarrista
Harry James
Andi Sleath

O. Children est un groupe de post-punk britannique, originaire de Londres, en Angleterre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe est formé en 2008 par Tobias O'Kandi, un britannique d'origine nigérian[1]. Le nom du groupe est un hommage au titre O Children de l'album Abattoir Blues/The Lyre of Orpheus de Nick Cave and the Bad Seeds. Au début, le groupe s'appelait Shivers en référence au titre du même nom du premier groupe de Nick Cave, Boys Next Door, mais ils se rendent compte qu'un autre groupe s'appelait déjà ainsi. Pour Tobias le terme « O Children » est « une exagération hyperbolisée de la vie quotidienne: des choses arrivent, pas nécessairement juste à moi. »

Après avoir été obligés de changer le nom de leur précédent groupe, Bono Must Die (Bono doit mourir)[2], en Orphans FKABMD à la suite de poursuites judiciaires du chanteur Bono, Tobi, Andi et les deux autres membres dissolvent le groupe après avoir reçu des menaces de mort. Tobi et Andi forment avec deux nouveaux membres, Gauthier et Harry, un nouveau groupe, O. Children. En 2009, O. Children sort un album, intitulé Dead, sur lequel se trouve le single Dead Disco Dancer et le titre Dead Eye Lover.

En début 2010, ils sortent le single Ruins, suivi en juillet par l'album[2]. À cette période, Tobi O'Kandi se retrouve confronté à des problèmes de papiers d'identité, et est menacé d'expulsion vers le Nigeria[3]. En mars 2012, le groupe annonce son nouvel album, Apnea, qui est plus personnel[3]. Il est généralement bien accueilli par la presse spécialisée[4],[5],[6],[7]. Le groupe ne semble plus donner signe d'activité depuis cette année.

Style musical[modifier | modifier le code]

O. Children a de grandes inspirations post-punk et cold wave, apprécié de la scène gothique.

Membres[modifier | modifier le code]

  • Tobias O'Kandi (Tobi) - chant, auteur-compositeur
  • Harry James - basse
  • Gauthier Ajarrista - guitare
  • Andrew Sleath (Andi) - percussions

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Dead Disco Dancer
  • 2010 : Ruins

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « O'Children, c'est pas que pour les enfants ! », sur Arte (consulté le 20 janvier 2018).
  2. a et b (en) Rich Wilson, « O. Children Biography », sur AllMusic (consulté le 20 janvier 2018).
  3. a et b (en) « O. Children Return With New Album », sur ClashMusic, (consulté le 20 janvier 2018).
  4. « O. Children - Apnea - chronique », sur soundofviolence.net (consulté le 20 janvier 2018).
  5. « O. Children, rock tortueux mais pas torturé », sur Les Inrockuptibles, (consulté le 20 janvier 2018).
  6. (en) « Apnea Review », sur Drowned in Sound (consulté le 20 janvier 2018).
  7. (en) « Apnea Review », sur ClashMusic (consulté le 20 janvier 2018).