O'Cool

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cool.
O'Cool
logo de O'Cool
Logo d'O'Cool

Création 1992 à Tronchiennes
Dates clés 2013 : faillite d'O'Cool
Forme juridique Société à responsabilité limitée
Slogan « Le spécialiste du surgelé, toujours moins cher ! »
Siège social Tronchiennes
Drapeau de Belgique Belgique
Activité Grande distribution
Produits Alimentaires, produits surgelés
Société mère Frost Invest
Site web www.ocool.be
Un magasin O'Cool à Eeklo en 2012.

O'Cool était une entreprise et une chaîne de supermarchés belge créée en 1992 et déclarée en faillite en 2013. Elle était spécialisée dans la distribution des aliments surgelés, vendus directement au consommateur.

Elle vendait des repas préparés et congelés, viandes, poissons, légumes et toutes sortes de crème glacées préparées. La chaîne disposait au total de 120 magasins et employait environ 1 000 personnes.

Fusionnement[modifier | modifier le code]

En 1992, Yvan démare la chaine « O'Cool » afin de se spécialiser dans les aliments surgelés.

En mai 2012, O'Cool demande au tribunal de commerce gantois de protection contre ses créanciers[1].

Le 21 mai 2012, le tribunal de commerce à Gand décide que la chaîne de surgelés O'Cool sera protégée pendant six mois à ses créanciers. En novembre 2012, ce délai a été prorogé au 21 mai 2013.

Le 16 mai 2013, O'Cool sort de la loi de continuité des entreprises (nl) (LCE) après que le tribunal de commerce approuve le plan de relance. Depuis la demande de protection contre ses créanciers en 2012, la chaîne de 110 points de vente se réduit à un peu plus de 60 magasins et un redémarrage est effectué.

Le 29 août 2013, il a été annoncé que O'Cool a déposé son bilan au tribunal de commerce de Gand[2]. En fin août 2013, la chaîne comptait encore 51 magasins[3].

Acquisition[modifier | modifier le code]

En fin 2012, il y avait déjà 30 magasins acquis des 106 magasins O'Cool par les anciens concurrents directs. Carrefour a repris 13 magasins, Colruyt 12 et Lidl 5 magasins. Cinq autres magasins étaient déjà fermés, mais sont encore admissibles pour l'acquisition[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « O’Cool demande une protection contre ses créanciers » Maarten Reul sur Retaildetail.be, consulté le 30 novembre 2013
  2. « La chaîne de supermarchés de surgelés O'Cool dépose le bilan » sur RTBF.be, consulté le 30 novembre 2013
  3. « La chaîne de supermarchés O'Cool définitivement en faillite » sur 7sur7.be, consulté le 30 novembre 2013
  4. (nl) Al dertig winkels van O'Cool overgelaten, vijf gesloten « Déjà trente magasins de O'Cool vendus, cinq fermés » sur het Nieuwsblad

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]