Nymphaea nouchali

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Nymphaea nouchali
Description de cette image, également commentée ci-après
Photographie de Nymphaea nouchali
Classification APG III (2009)
Règne Plantae
Classe Equisetopsida
Sous-classe Magnoliidae
Super-ordre Nymphaeanae
Ordre Nymphaeales
Famille Nymphaeaceae
Genre Nymphaea

Espèce

Nymphaea nouchali
Burm.f., 1768[1]

Synonymes

  • Castalia caerulea Tratt.[2]
  • Castalia scutifolia Salisb.[2]
  • Leuconymphaea stellata (Willd.) Kuntze[2]
  • Nymphaea bernierana Planch.[2] [3]
  • Nymphaea cyanea Roxb. ex G.Don[2]
  • Nymphaea emirnensis Planch.[2] [3]
  • Nymphaea madagascariensis DC.[2] [3]
  • Nymphaea minima F.M. Bailey[3]
  • Nymphaea stellata Willd.[2] [3]

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Nymphaea nouchali est une espèce de plantes de la famille des Nymphéacées. C'est une plante herbacée aquatique à grandes fleurs colorées, cultivée notamment pour son intérêt ornemental sur les pièces d'eau, et que l'on rencontre principalement dans les zones tropicale à d'Asie, d'Australie ou d'Afrique. Elle a aussi un intérêt médicinal et alimentaire.

Description[modifier | modifier le code]


Habitat et répartition[modifier | modifier le code]

Originaire des zones tempérées et tropicales d'Asie, cette espèce est aussi présente en Australie et dans une bonne partie de l'Afrique tropicale[4].

Elle affectionne les eaux stagnantes où elle flotte en surface, fixée au fond par des racines[4].

Classification[modifier | modifier le code]

Cette espèce a été décrite en 1768 par le botaniste néerlandais Nicolaas Laurens Burman (1734-1793).

En classification phylogénétique APG IV (2016)[5] comme c'était déjà le cas en classification phylogénétique APG III (2009)[6], elle fait partie du genre Nymphaea, lui-même assigné à la famille des Nymphaeaceae.

Liste des variétés[modifier | modifier le code]

Photographie de la fleur.

Le nombre de variétés admises fait débat au sein des spécialistes.

Selon The Plant List (9 décembre 2018)[2] :

  • variété Nymphaea nouchali var. caerulea (Savigny) Verdc. - le Lotus bleu
  • variété Nymphaea nouchali var. versicolor (Sims) R.Ansari & Jeeja

Selon Catalogue of Life (9 décembre 2018)[7] :

  • variété Nymphaea nouchali var. caerulea (Savigny) Verdc. - le Lotus bleu
  • variété Nymphaea nouchali var. mutandaensis Verdc.
  • variété Nymphaea nouchali var. ovalifolia (Conard) Verdc.
  • variété Nymphaea nouchali var. petersiana (Klotzsch) Verdc.
  • variété Nymphaea nouchali var. pubescens (Willd.) Hook. fil. & Thoms.
  • variété Nymphaea nouchali var. versicolor (Sims) R.Ansari & Jeeja
  • variété Nymphaea nouchali var. zanzibariensis (Casp.) Verdc.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Fleurs vendues en bouquet sur un marché du sud de l'Inde.

C'est une plante horticole cultivée pour sa valeur ornementale. On lui attribue aussi des propriétés médicinales dans le traitement des affections du foie et du diabète. Au Laos et au Cambodge, elle est consommée comme légume[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tropicos.org. Missouri Botanical Garden., consulté le 9 décembre 2018
  2. a b c d e f g h et i The Plant List (2013). Version 1.1. Published on the Internet; http://www.theplantlist.org/, consulté le 9 décembre 2018
  3. a b c d et e BioLib, consulté le 9 décembre 2018
  4. a b et c UICN, consulté le 9 décembre 2018
  5. (en) Angiosperm Phylogeny Group, « An update of the Angiosperm Phylogeny Group classification for the orders and families of flowering plants: APG IV », Botanical Journal of the Linnean Society, Wiley-Blackwell, Linnean Society of London et OUP, vol. 181, no 1,‎ , p. 1-20 (ISSN 0024-4074 et 1095-8339, DOI 10.1111/BOJ.12385)Voir et modifier les données sur Wikidata
  6. (en) Angiosperm Phylogeny Group, « An update of the Angiosperm Phylogeny Group classification for the orders and families of flowering plants: APG III », Botanical Journal of the Linnean Society, Wiley-Blackwell, Linnean Society of London et OUP, vol. 161, no 2,‎ , p. 105–121 (ISSN 0024-4074 et 1095-8339, DOI 10.1111/J.1095-8339.2009.00996.X)Voir et modifier les données sur Wikidata
  7. Catalogue of Life Checklist, consulté le 9 décembre 2018

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :