Nyctereutes lockwoodi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nyctereutes lockwoodi est une espèce fossile de carnivores caniformes de la famille des Canidae[1].

Distribution et époque[modifier | modifier le code]

Ce proche parent du chien viverrin actuel (Nyctereutes procyonoides) a été découvert à Dikika, en Éthiopie. Il vivait à l'époque du Pliocène[1].

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Cette espèce a été décrite pour la première fois en 2010 par les naturalistes Denis Geraads, Zeresenay Alemseged, René Bobe et Denné Reed[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Denis Geraads, Zeresenay Alemseged, René Bobe et Denné Reed, « Nyctereutes lockwoodi, n. sp., a new canid (Carnivora: Mammalia) from the middle Pliocene of Dikika, Lower Awash, Ethiopia », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 30, no 3,‎ , p. 981-987 (DOI 10.1080/02724631003758326, lire en ligne, consulté le 18 janvier 2014).

Protologue[modifier | modifier le code]