Nyasasaurus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nyasasaurus parringtoni

Nyasasaurus
Description de cette image, également commentée ci-après
Morphologie schématique de l'animal basée sur les os découverts en noir (premier spécimen, six vertèbres et un humérus) et en bleu (second spécimen, trois vertèbres cervicales).
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Sauropsida
Clade Dinosauriformes

Genre

 Nyasasaurus
Nesbitt et al., 2012

Nom binominal

 Nyasasaurus parringtoni
Nesbitt et al., 2012

Nyasasaurus (signifiant « lézard du lac Nyasa ») est un genre éteint de dinosauriformes du Trias moyen découvert dans le Manda Beds (en) en Tanzanie. C'est peut-être le dinosaure le plus ancien connu[1].

L'espèce type et seule espèce, Nyasasaurus parringtoni, est décrite pour la première fois en 1956 dans la thèse du paléontologue anglais Alan J. Charig (en), mais elle n'est formellement décrite qu'en 2012. Avant cela, le fossile de dinosaure le plus ancien avait été découvert en Argentine et datait de la fin du Carnien, il y a environ 230 millions d'années. Nyasasaurus a été découvert dans un gisement datant de l’Anisien, soit environ entre −247 et −242 Ma (millions d'années), c'est-à-dire qu'il est plus ancien d'au moins 12 millions d'années[2].

Description[modifier | modifier le code]

Le spécimen type, NHMUK R6856, consiste en un squelette partiel appartenant probablement à un individu mesurant entre deux et trois mètres de long. Les os découverts sont l'humérus droit et six vertèbres[2].

Un second spécimen, SAM-PK-K10654, constitué de cinq vertèbres, a aussi été découvert. Il a été attribué à la même espèce que NHMUK R6856 car certaines caractéristiques de leurs vertèbres coïncident. Cependant ces caractéristiques liant NHMUK R6856 et SAM-PK-K10654 se trouvent également chez d'autres archosauriens du Trias. Parce que ces caractéristiques ne sont pas autapomorphiques), elles ne sont pas une preuve suffisante pour mettre NHMUK R6856 et SAM-PK-K10654 dans la même espèce. Les auteurs de l'étude de 2012 de Nysasaurus utilisent une autre méthode de preuve, les positions similaires des deux spécimens dans l'arbre évolutionnaire, pour justifier leur placement dans la même espèce[2].

Une analyse de la structure intérieure de l'humérus indique que la croissance osseuse était rapide, avec des fibres osseuses entrelacées, plusieurs conduits pour les vaisseaux sanguins dans toutes les directions et peu de lignes de Harris (en) (les lignes terminales, visibles sur les coupes transversales des os longs). Cette structure correspond plus étroitement à celle du dinosaure ancien Megapnosaurus qu'à celle d'aucun autre dinosaure ancien, suggérant que Nyasasaurus est plus proche de l'ancêtre des dinosaures que n'importe quel autre archosaurien de cette époque[2].

Classification[modifier | modifier le code]

Le cladogramme réalisé par Nesbittet al. en 2012[2] résume leur interprétation phylogénétique :

Archosauria 

Pseudosuchia (dont Crocodilia)




Pterosauria




Lagerpetidae


Dinosauriformes

Marasuchus lilloensis




Silesauridae




NHMUK R6856


Dinosauria
Ornithischia

NHMUK R6856



Autres ornithischiens



Saurischia

Sauropoda


Theropoda

Herrerasaurus ischigualastensis




Staurikosaurus pricei




Eoraptor lunensis




SAM-PK-K10654




Tawa hallae















Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hervé Morin, « Le plus vieux des dinosaures ? », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 18 octobre 2017)
  2. a b c d et e (en) S. J. Nesbitt, P. M. Barrett, S. Werning, C. A. Sidor et A. J. Charig, « The oldest dinosaur? A Middle Triassic dinosauriform from Tanzania », Biol. Lett., vol. 9,‎ , p. 20120949 (PMID 23221875, PMCID 3565515, DOI 10.1098/rsbl.2012.0949, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]