Nyanga (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Manianga sont une population bantoue d'Afrique centrale établie au Sud-ouest de la République démocratique du Congo, dans la région du Bas-Congo plus particulièrement au village de Luozi.

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Selon les sources et le contexte, on observe plusieurs autres formes : Munianga, Munyanga, Banianga, Banyanga, Manianga, Manyanga, Kinyanga, kinianga, kimanianga, kimanyanga, Nianga, Nyanga, Bamanianga, Bamanyanga [1].

Langues[modifier | modifier le code]

Leur langue est le kimanianga (ou kimanyanga), un dialecte du kikongo.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source RAMEAU, BnF [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (nl) Daniel P. Biebuyck, De hond bij de Nyanga : ritueel en sociologie, J. Duculot, Gembloux, 1956, 168 p. (résumé en français et anglais)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]