Nyakyusa (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nyakyusa.
Nyakyusa
Description de cette image, également commentée ci-après

Femme nyakyusa (1967)

Populations significatives par région
Autres

Les Nyakyusa sont une population bantoue d'Afrique de l'Est vivant en Tanzanie sur la rive orientale de la rivière Songwe[1], également de l'autre côté de la frontière au Malawi. Quelques communautés vivent en Zambie. Les Nyakyusa sont proches des Ngonde, leurs voisins, dont ils partagent la langue.

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Selon les sources et le contexte, on observe plusieurs autres formes : Banyakyusas, Niabiussa, Niaoukoussa, Nyakusa, Nyakusas, Nyakyusas, Sochile, Sokile, Wanyakusa, Wanyakyusa [2].

Langue[modifier | modifier le code]

Leur langue est le nyakyusa (ou nyakyusa-ngonde), une langue bantoue dont le nombre total de locuteurs a été estimé à 1 105 000[3]. Parmi eux, environ 805 000 ont été dénombrés en Tanzanie en 2006.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) James Stuart Olson, « Nyakyusa », in The Peoples of Africa: An Ethnohistorical Dictionary, Greenwood Publishing Group, 1996, p. 451-452 (ISBN 9780313279188)
  2. Source BnF [1]
  3. (en) Fiche langue (code «nyy») dans la base de données linguistique Ethnologue.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Joseph Busse, Die Nyakyusa : Religion und Magie, Holos, Bonn, 1998, XXIII-280 p. (ISBN 3-86097-190-5)
  • (de) Peter Weber, Ritual und Identität : Vorkoloniale Geschichte in Unyakyusa von ca. 1600 bis 1897, Lit, Hambourg, 1998, 280 p. (ISBN 3-8258-3437-9) (texte remanié d'une thèse)
  • (de) Werner Hartmann, Das politische System der Nyakyusa : Überlegungen zu einer Kontroverse, Breitenbach, Saarbrücken, 1991, VII-216 p. (ISBN 3-88156-500-0)
  • (en) S. R. Charsley, The princes of Nyakyusa, publié pour le Makerere Institute of Social Research par East African Pub. House, Nairobi, 1969, 125 p. (texte remanié d'un M. A.)
  • (en) Christon S. Mwakasaka (compil.), The Oral literature of the Banyakyusa, Kenya Literature Bureau, Nairobi, 1978, 169 p.
  • (en) Godfrey Wilson, « An introduction to Nyakyusa society », in Bantu Studies, volume 10, no 1, 1936, p. 253-291
  • (en) Monica Wilson, Rituals of Kinship among the Nyakyusa, Oxford University Press, Londres, 1970, 278 p.
  • (en) Monica Wilson, Good company: a study of Nyakyusa age-villages, Beacon Press, Boston, 1971, 278 p. (ISBN 0-8070-4699-x) (compte-rendu en ligne [2])
  • (en) Monica Wilson, For men and elders : change in the relations of generations and of men and women among the Nyakyusa-Ngonde people : 1875-1971, International African Institute, Londres, 1977, 209 p. (ISBN 0-85302-055-8)

Discographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Tanzania instruments : Tanganyika, 1950 (collecteur Hugh Tracey), International Library of African Music, Grahamstown, 2003, CD (62 min 52 s) + brochure (16 p.) ; enregistrements réalisés chez les Nyakyusa, Gogo, Hehe, Nyamwezi, Haya

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Connections between the Nyakyusa and the Nkonde from the viewpoint of dance and trade : with video data of dances et Dances of the Nyakyusa and the Nkonde, 2 vol., films documentaires réalisés par Kazuaki Kurita, Centre for Human Migration and Acculturation Studies, Rikkyo University, Nishi-Ikebukuro (Japon), 2006 ; tourné en Tanzanie et au Malawi en 1995 et 1996 (DVD + dépliant)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]