NumWorks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

NumWorks
logo de NumWorks

Création
Fondateurs Romain Goyet
Forme juridique Société par actions simplifiée
Siège social Paris
Drapeau de France France
Produits Calculatrice graphique
Site web www.numworks.com

NumWorks est une société française produisant une calculatrice graphique homonyme.

Histoire[modifier | modifier le code]

La société a été créée mi-2016 par Romain Goyet, un polytechnicien qui après un passage chez Apple[1], décida de lancer sa start-up pour produire une calculatrice graphique.

Produits[modifier | modifier le code]

Visant un public lycéen[2],[1], en concurrence avec la famille Ti-nspire de Texas Instruments, la calculatrice NumWorks est équipée d'un écran à cristaux liquides couleur non tactile[2]. Elle propose une interface programmable en Python.

Lancée en France à l'été 2017[3], la calculatrice NumWorks a été rapidement vendue à plusieurs milliers d'exemplaires auprès des lycéens français[1], principalement grâce à un design fin, à l'interface Python (langage de programmation dont l'apprentissage est obligatoire dans le secondaire en France), aux recommandations de nombreux professeurs[1] et à la création d'une communauté d'utilisateurs proposant en ligne diverses applications[1].

La calculatrice est annoncée en open hardware (« matériel ouvert », schémas et plans sont disponibles) et sous open source (« code source ouvert ») avec une licence Creative Commons BY-NC-ND[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Katia Malaret, « La calculatrice NumWorks a tout bon », Ouest France,‎ , p. 4 (lire en ligne, consulté le 4 septembre 2018).
  2. a et b Benjamin Jérome, « Rentrée : 10 fournitures scolaires testées », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le 4 septembre 2018).
  3. David Larousserie, « Un ingénieur français dépoussière le marché de la calculatrice », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 26 septembre 2018)
  4. "Numworks : on a testé la « calculatrice réinventée », tient-elle ses promesses ?" par Sébastien Gavois, Next Impact, 17 novembre 2017.

Lien externe[modifier | modifier le code]