Numération forestière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La numération forestière est un système de numération utilisé par les forestiers pour marquer les arbres, sur pied ou abattus. Le but est de les numéroter en vue de les identifier avant de les vendre ou de les distribuer par affouage. Ces numéros sont lus par les bucherons, par les acheteurs ou par les bénéficiaires d'affouage et permettent de reconnaître l'arbre concerné.

Les numéros étant tracés à l'aide d'une "griffe de bucheron", il est malaisé de tracer des courbes. Ce système de numération utilise donc exclusivement des segments de lignes droites.

Description[modifier | modifier le code]

Avant toute chose, on trace une ligne verticale de référence, sans valeur numérique.

  • Une ou plusieurs croix de saint André placées verticalement au-dessus de la ligne de référence indiquent le nombre de centaines, s'il y a lieu.
  • Un trait oblique traversant la ligne verticale de part en part indique une dizaine.
  • Un trait oblique placé à droite de la verticale et touchant celle-ci à une valeur 5.
  • Un trait oblique placé à droite sous la ligne de référence et sans contact avec celle-ci vaut une unité.

Les obliques sont tracées indifféremment en sens montant ou descendant, mais sont toujours parallèles.

137 en numération forestière

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]