Nuits sonores

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nuits sonores
image illustrative de l’article Nuits sonores
Logo des Nuits sonores

Genre musiques électroniques et indépendantes
Lieu Lyon Drapeau de la France
Période mai
Capacité 138 000
Date de création 2003
Structure-mère association Arty Farty
Direction Vincent Carry
Site web Nuits-Sonores.com

Nuits sonores est un festival annuel de musique électronique et musiques indépendantes se déroulant sur cinq jours à Lyon en France. Il est organisé par l'association Arty Farty depuis 2003. Sa spécificité est d'investir des lieux emblématiques de la ville de Lyon, notamment rues, musées, friches industrielles, etc. La programmation est en général dévoilée en février et le festival a lieu au mois de mai. Nuits sonores est membre du Réseau français des festivals de culture électronique[1] et au réseau EuropaReise[2].

Généralités[modifier | modifier le code]

Structure du festival[modifier | modifier le code]

Nuits sonores est structuré autour d'onze grands axes complémentaires mettant en valeur les différentes composantes des cultures électroniques et indépendantes :

  • NS Days : Depuis 2011, les Nuits sonores ont renforcé leur programmation avec des concerts en journée.
  • Les Nuits principales : les trois Nuits sont les soirées moteurs du festival. Elles se déroulent sur plusieurs scènes, dans un lieu original et emblématique du festival. D'abord organisées aux Subsistances, puis à l'Usine SLI en 2008, les Nuits se sont déroulées au Marché gare de 2009 à 2011. En 2012, pour le dixième anniversaire des Nuits sonores, puis en 2013 les Nuits ont investi le site des anciennes usines Brossette[3]. En 2014 et 2015, le festival se déroule intégralement dans le quartier Confluence, entre Rhône et Saône.
  • Le Circuit : il regroupe plusieurs étapes (gratuites jusqu'en 2010 et 5  par étape depuis) disséminées dans la ville et reparties sur la journée et la nuit. Ces étapes sont organisées par des acteurs locaux des musiques électroniques et indépendantes, avec le soutien financier et médiatique d'Arty Farty.
  • Extra! : art contemporain, expositions, performances, projections et rencontres ont lieu dans des galeries d'art, des lieux institutionnels lyonnais et dans l'espace public. Ce programme est gratuit.
  • Mini sonore : des évènements musicaux et artistiques ludiques destinés aux enfants, tout le long du festival.
  • Concert spécial : institué en 2005, il a pour objet de mettre en avant un artiste ou un groupe particulièrement influent de l’histoire de la musique électronique ou de ses racines.
  • Carte blanche : elle est attribuée chaque année à une grande métropole emblématique de l'histoire passée et contemporaine des musiques électroniques et indépendantes. Marseille en 2003, Barcelone en 2004, Manchester en 2005, Paris en 2006, New York en 2007, Berlin en 2008, Londres en 2009, Montréal en 2010, Tokyo en 2011, Lyon en 2012, Bruxelles en 2013, Glasgow en 2014, Varsovie en 2015, Séoul en 2016 et Lisbonne en 2017 ont ainsi été invitées au festival, à travers une délégation de musiciens, de djs mais également de plasticiens, de graphistes ou de vidéastes. La Carte blanche se décline dans plusieurs lieux du festival.
  • Sunday Park : il a lieu le dimanche de clôture et est le cadre d’un dernier rendez-vous convivial et familial en plein air. Musique et activités ludiques sont au rendez-vous.
  • Images sonores : c'est un parcours institué en 2006 autour de la relation images/musiques. Ce programme est constitué de conférences et installations vidéo.

Programmation artistique[modifier | modifier le code]

Chaque année, près de 200 artistes viennent jouer à Nuits sonores, tous genres confondus : House, hip-hop, techno, rock, no wave, pop, folk, electronica, ambient, etc.

Programmation 2017[4][modifier | modifier le code]

NS Days :

  • Day 1 - A day with The Black Madonna : Honey Dijon, Derrick Carter Does Disco, The Black Madonna b2b Optimo, Rahaan, Mark Ernestus' Ndagga Rhythm Force, ESG, Throwing Shade, Jamie 3:26, Peggy Gou.

NS Night :

  • Night 1 : Poison Point, Agar Agar, Andre Bratten, Vitalic - ODC, Mind Against, Macadam Mambo DJs, The Pilotwings, Lord of the Isles, Khidja, Talaboman, Leanionnaire Mob + Art Wike, Kekra, AJ Tracey, Stormzy, Lady Leshurr, Laurent Garnier.
  • Night 2 - Le Circuit 15 ans, 15 étapes : David Morales, Manoo, Rendez-Vous, Tous En Tong DJ Crew, Orgasmic, Teki Latex, Betty, Aller Simple, Klaaar, Petter Nordkvist, Kornel Kovacs, Axel Boman, Group Doueh & Cheveu, Quarante&Un, Chez Damier, Yunok, RAG, Calling Marian, Cassie Raptor, Plamwinie Records Sound System, The Bongo Hop, James Stewart, Groovy J, Simbad, Wand, The Molochs, Jibis, Shlømo, Tommy Four Seven, Electric Univers, Xamek, Redox, Mars & Gab, Gnawa vs Khilltouk, César & Jason, Dote, Sonja Moonear, Wavesonik, In Girum, Danse Musique Rhône Alpes, Brahme, Unglee Izi, De Santi, Ben Sims, Dykore, Merlin, Malinké, Wumm, Dweely, Oussama K, Roy Davis Jr., DJ PJ, Waveland, Matteo Vallicelli, Bernardino Femminielli & Les Beautés du siècle, Stakhan, Tripheme, DMX Krew, Plambonen II, Youssef Kamaal, Barchar Mar-Khalifé, Puzupuzu, Ondatropica feat. Quantic et Frente Cumbiero, Radio Meuh, Midnight Ravers.
  • Night 3 : G'Boï et Jean Mi, Fatima Yamaha, Pharoah Sanders, Harve Sutherland & Bermuda, Floatings Points, Funkineven, Markus Gibb, Marie Davidson, Aurora Halal, Bambounou b2b François X, Helena Hauff b2b Umwelt, Ashinoa, Dollkraut, Mustafa Özkentve Belçika Orkestras, Omar Souleyman, Moscoman, King Ghazi.
  • Night 4 : Mont Analogue, Errorsmith, The Chemical Brothers, DJ P. Moore, Sentiments, Raheem Experience, Soichi Terrada, Kink, Beautiful Swimmers, Pratos, Einstürzende Neubauten, Beak>, Pratos, Mr TC, I-F.

Programmation 2016[5][modifier | modifier le code]

NS Days :

NS Night :

  • Night 1 : L'Effondras, Turzi, Pantha du Prince presents The Triad, Red Axes, Dixon, Mérovée, In Aeternam Vale, Refis, Paula Temple, Unforeseen Alliance, Rødhad, Shopping, The King Khan & BBQ Show, Peaches, Cakes Da Killa, L'Homme Seul, Horse Meat Disco
  • Night 2 - Le Circuit 14 lieux : Manoo, Culoe de Song, Dallas Frasca, The Bellrays, Ali b2b ki.fran, Klaaar b2b Ortella, Hergè b2b Miimo, Patrick Vidal, Jus-Ed, Laurent Caligaris b2b Jacques Terrasse, Jibis, Robert Owens, Dudmode, Russian Circles, Pamwine Sound System, Analog Africa Sound System, Kumbia Boruka, Forro de Rebeca, Femmes aux Fourneaux, Male Gaze, The Monsters, French79, Aurora Halal, Cømpass, Zenker Brothers, Maggy Smiss, Dote, Wavesonik, Thomas Melchior, La Biche, Mellotron, Nick V, Carlos Valdes, Plaistow, LBNHRX, Actapulgite, L-Vis 1990 presents Dance System, Carlito, Dykore, Isolée, LB AKA Labat, Terrence Parker, DJ PJ, Poison Point, Rank, Housewives, Trevor Reveur, The Pilotwings, Veronika Vasicka, Ron Morelli, Nicola Cruz, LA Yegros, Matias, Aguayo, Los Hijos Del Tambor, Osunlade, Voilaaa Soundsystem.
  • Night 3 : Domenique Dumont, Low Jack, Weval, Moderat, Bambounou, Bjaram Bili, James Holden & Camilo Tirado presents Outdoor Museum of Fractals, Elektro Guzzi, Nino du Brésil Feat Mémoires d'Avenir, Powell, J-Zbel, Pouvoir Magique, Africaine 808, Mbongwana Star, Konono no 1, Auntie Flo presents Sun Ritual.
  • Night 4 : Last Train, The Coathangers, Palma Violets, The Hacker presents Amato Live, Max Cooper presents Emergence, Maceo Plex, Juliano, Lil' Louis, S3A, DJ Harvey, DJ K-Sets, Débruits & Istanbul, A-Wa, 47Soul, Islam Chips & Eek, Fatima Yamaha.

Fréquentation[modifier | modifier le code]

Fréquentation annuelle
Année Fréquentation Progression
2003 15 000[6] -
2004 30 000[7] + 100 %
2005 36 100[8] + 20 %
2006 47 600[9] + 32 %
2007 67 440[10] + 5 %
2008 entre 54 740[11] et 55 000[12] - 19 %
2009 entre 65 000[13] et 67 500[14] + 19 %
2010 81 000[15],[16] + 19 %
2011 80 000[17],[18] 0,0 %
2012 82 000[19],[20] + 2,5 %
2013 103 000[21],[22] + 26 %
2014 130 000[23],[24] + 26 %
2015 129 055[25] - 0.72 %
2016 138 000[26] + 7 %
2017 140 000[27] + 1.44 %
2018 143 000[28] + 2%

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.lereseau.cc/pdf/prez.pdf
  2. http://www.c-o-pop.de/en/europareise/home/item/51-teilnehmende-festivals
  3. http://culturebox.francetvinfo.fr/les-nouveaux-lieux-des-nuits-sonores-2012-95725
  4. « Nuits sonores - Programmation 2017 en un clin d'oeil », sur www.nuits-sonores.com, (consulté en mai 2017)
  5. « Nuits Sonores 2016 - Programmation en un clin d'oeil », sur www.nuits-sonores.com, (consulté en mai 2017)
  6. « Nuits sonores 1 – 28 mai au 1er juin 2003 », sur Nuits sonores (consulté le 20 novembre 2014)
  7. « Nuits sonores 2 – du 19 au 23 mai 2004 », sur Nuits sonores (consulté le 20 novembre 2014)
  8. « Nuits sonores 3 – du 4 au 8 mai 2005 », sur Nuits sonores (consulté le 20 novembre 2014)
  9. « Nuits sonores 4 – du 24 au 28 mai 2006 », sur Nuits sonores (consulté le 20 novembre 2014)
  10. « Nuits sonores 5 – du 15 au 20 mai 2007 », sur Nuits sonores (consulté le 20 novembre 2014)
  11. « Nuits sonores 6 – du 7 au 11 mai 2008 », sur Nuits sonores (consulté le 20 novembre 2014)
  12. « NUITS SONORES 2008 (fréquentation 55 000 festivaliers) Du 7 au 11 mai 2008 Carte blanche à Berlin », sur nuits-sonores.com
  13. « NUITS SONORES : UN BILAN TRÈS POSITIF POUR 2009 », sur onlylyon.org
  14. « Nuits sonores 7 – du 20 au 24 mai 2009 », sur Nuits sonores (consulté le 20 novembre 2014)
  15. « NUITS SONORES : AFFLUENCE ET BILAN ARTISTIQUE EXCEPTIONNELS », sur onlylyon.org
  16. « Nuits sonores 8 – du 12 au 16 mai 2010 », sur Nuits sonores (consulté le 20 novembre 2014)
  17. « BILAN POSITIF POUR LA 9EME EDITION DES NUITS SONORES », sur onlylyon.org
  18. « Nuits sonores 9 – du 1er au 5 juin 2011 », sur Nuits sonores (consulté le 20 novembre 2014)
  19. « Communiqué bilan Nuits sonores 2012 », sur Nuits sonores
  20. « Nuits sonores 10 – du 16 au 20 mai 2012 », sur Nuits sonores (consulté le 20 novembre 2014)
  21. « Record de fréquentation pour l’édition 2013 des Nuits sonores », sur lyonmag (consulté le 13 mai 2013)
  22. « Nuits sonores 11 – du 7 au 12 mai 2013 », sur Nuits sonores (consulté le 20 novembre 2014)
  23. « Arty Farty : 130 000 spectateurs (+26 %) aux Nuits sonores, 3 600 participants au European Lab », sur NewsTank Culture (consulté le 16 mars 2016)
  24. « Record de fréquentation explosé pour les Nuits sonores 2014 à Lyon », sur concertilive (consulté le 20 novembre 2014)
  25. « Nuits sonores : 129 055 spectateurs lors de la 13e édition (-0,72 %) », sur NewsTank Culture (consulté le 16 mars 2016)
  26. « Nuits sonores 2016 : nouveau record de fréquentation - France 3 Rhône-Alpes », sur France 3 Rhône-Alpes (consulté le 10 mai 2016)
  27. « Lyon: Nouveau record de fréquentation pour Nuits Sonores » (consulté le 31 mai 2017)
  28. « Lyon: La fréquentation des Nuits sonores en hausse grâce aux événements de jour », sur www.20minutes.fr (consulté le 18 mai 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :