Nudge (livre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nudge - La méthode douce pour inspirer la bonne décision est un livre écrit par Richard H. Thaler et par Cass R. Sunstein. Le livre se fonde sur des recherches en psychologie et en économie comportementale afin de défendre l'idée d'un paternalisme libéral et une ingénierie active dans le domaine de ce que les auteurs appellent l'« architecture du choix ».

Thaler et Sunstein ont choisi le terme de « paternalisme libéral » pour caractériser leur théorie. « Nudge » est un terme anglais qui signifie « coup de pouce » dans ce contexte, où il s'agit de pousser doucement dans la bonne direction[1]. Ils définissent cette théorie comme « une version relativement modérée, souple et non envahissante de paternalisme, qui n’interdit rien et ne restreint les options de personne ; une approche philosophique de la gouvernance, publique ou privée, qui vise à aider les hommes à prendre des décisions qui améliorent leur vie sans attenter à la liberté des autres ». C'est une voie intermédiaire cherchant à orienter les individus vers leur bien en termes d'écologie, de santé et d’éducation, tout en essayant de limiter les contraintes et interdictions gouvernementales auxquelles les nudges viennent se substituer.

Sommaire[modifier | modifier le code]

Introduction[modifier | modifier le code]

  • Les cantines de Carolyn
  • Le paternalisme libéral
  • Simples mortels et écônes : de l’utilité de la méthode douce
  • Une hypothèse fausse et deux erreurs de raisonnement
  • L’architecture du choix en pratique
  • Une voie nouvelle

Première partie : les écons et simples mortels[modifier | modifier le code]

Des biais et des bourdes[modifier | modifier le code]

  • Les mécanismes de la pensée : les deux systèmes
  • Les règles empiriques
  • Optimisme et excès de confiance
  • Gains et pertes
  • Le biais du statu quo
  • La façon de présenter les choses (framing)
  • Conclusion

Résister à la tentation[modifier | modifier le code]

  • La tentation
  • Les choix irréfléchis
  • Les stratégies de maîtrise de soi
  • La comptabilité mentale

Les comportements grégaires[modifier | modifier le code]

  • Faire comme les autres
  • L’effet projecteur
  • Changement culturel, changement politique et imprévisibilité
  • Les incitations sociales, éléments de l’architecture du choix
  • La suggestion

Quand la méthode douce est-elle à l’ordre du jour ?[modifier | modifier le code]

  • Des choix semés d’embûches
  • Les marchés : le verdict partagé

L’architecture du choix[modifier | modifier le code]

  • Faciliter la tendance au moindre effort
  • Anticiper les erreurs
  • Pratiquer le retour d’information
  • Donner des repères : du choix à la protection sociale
  • Structurer les choix complexes
  • Les incitations

Deuxième partie : l'argent[modifier | modifier le code]

Demain, j’épargnerai plus[modifier | modifier le code]

  • Les gens épargnent-ils suffisamment ?
  • Comment pousser les salariés, avec la méthode douce, à participer au *plan d’épargne de leur entreprise
  • La participation automatique
  • Les choix obligatoires et simplifiés
  • Le choix du montant de la cotisation
  • La pédagogie
  • Demain, j’épargnerai plus…
  • Le rôle du gouvernement

L’investisseur candide[modifier | modifier le code]

  • Actions et obligations
  • Il faut savoir donner le temps au temps
  • Le scénario catastrophe : acheter au plus haut, vendre au plus bas
  • Les règles empiriques
  • L’architecture du choix

Le crédit : la bouteille à l’encre[modifier | modifier le code]

Les crédits immobiliers Les cartes de crédit

Troisième partie : la société[modifier | modifier le code]

Privatiser l’assurance vieillesse – l’expérience suédoise[modifier | modifier le code]

  • La conception du plan de privatisation suédois
  • Le fonds par défaut
  • Les participants actifs ont-ils fait le bon choix ?
  • Prendre les gens par la main

La réforme de l’assurance maladie aux États-Unis[modifier | modifier le code]

  • La conception de Medicare Section D
  • La confusion avant la clarté
  • Des plans par défaut choisis au hasard par les plus vulnérables
  • Convivialité zéro
  • Les bénéficiaires ayant choisi leur plan eux-mêmes avaient-ils fait le bon choix ?
  • La méthode douce : quelques pistes possibles…

Comment promouvoir les dons d’organes[modifier | modifier le code]

  • Le consentement explicite
  • Le prélèvement de routine
  • Le consentement présumé
  • Quelques complexités
  • L’obligation de choisir

Sauver la planète[modifier | modifier le code]

  • Améliorer les incitations
  • Environnement : retour d’information et divulgation obligatoire
  • Une méthode douce, et ambitieuse, pour préserver l’environnement

Privatiser le mariage[modifier | modifier le code]

  • Qu’est-ce que le mariage ?
  • Ces partenariats que l’État ne cautionne pas
  • Le contrôle de l’État sur les mariages est anachronique
  • Le mariage officiel est-il bénéfique ?
  • La méthode douce appliquée aux couples

Quatrième partie : extensions et objections[modifier | modifier le code]

Douze petits Nudge[modifier | modifier le code]

Les objections[modifier | modifier le code]

  • La pente savonneuse
  • Les voyous de l’architecture du choix
  • Le droit à l’erreur
  • De la punition, de la redistribution et du choix
  • Poser les limites : appliquer le principe de publicité
  • La neutralité
  • Pourquoi s’en tenir au paternalisme libéral ?

Une authentique troisième voie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.wordreference.com/enfr/nudge

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]