Ntomba (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Ntomba sont une population d'Afrique centrale vivant en République démocratique du Congo, le long de la rivière Maringa. Ils appartiennent au grand groupe linguistique Ngala.

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Cercueil anthropomorphe efomba[1].

Selon les sources, on observe plusieurs variantes : Lontomba, Matumba, Ntombas, Ntomb'é njalé, Ntombe, Ntumba, Tomba, Tumba[2].

Langue[modifier | modifier le code]

Leur langue est le ntomba, une langue bantoue, dont le nombre de locuteurs était estimé à 100 000 en 1980[3].

Culture[modifier | modifier le code]

Couteau et fourreau[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Musée du quai Branly
  2. Source RAMEAU, BnF [1]
  3. (en) Fiche langue[nto]dans la base de données linguistique Ethnologue.
  4. Brooklyn Museum

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • A. Cocquyt, « Proverbes des Ntomba e Njale », in Aequatoria, 16e année, no 4, 1953, p. 147-152
  • Joseph Esser, « Proverbes ntomba », in Aequatoria, 5e année, no 5, 1942, p. 101-105
  • Molinga Nganda mo Lotanda, L'épopée d'Iyeli-i-Mpaha : histoire des Ntomba de Bikoro au Zaïre, Éditions Centre de vulgarisation agricole, Kinshasa, 1988, 47 p.
  • Nselenge Mpeti Mpase, L'évolution de la solidarité traditionnelle en milieu rural et urbain au Zaïre : le cas des Ntomba et des Basengele du Lac Mai-Ndombe, Presses Universitaires du Zaïre, Kinshasa, 1974, 284 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :