Nso (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nso.
Sa Majesté Sehm Mbinglo Ier, actuel Fon des Nso à Kumbo (2013)

Les Nso sont une population d'Afrique centrale vivant au nord-ouest du Cameroun. Ils sont considérés comme un sous-groupe des Tikar[1]. La capitale des Nso est Kumbo[2].

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Selon les sources et le contexte, on observe plusieurs variantes : Bansaw, Banso, Bansso, Banzo, Lamnsok, Lamnso, Lamso, Nko, Nsaw, Nsaws, Nsho, Nsos, Nzo[3].

Langues[modifier | modifier le code]

Ils parlent le nso ou lamnso', une langue des Grassfields, dont le nombre de locuteurs était estimé à 240 000 en 2005[4]. Le pidgin camerounais, l'anglais, le limbum[5] et l'oku[6] sont également utilisés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bonnets nso
  1. (en) James Stuart Olson, « Nso », in The Peoples of Africa: An Ethnohistorical Dictionary, Greenwood Publishing Group, 1996, p. 445 (ISBN 9780313279188)
  2. Le peuple de Nso [1]
  3. Source RAMEAU, BnF [2]
  4. (en) Fiche langue (code «lns») dans la base de données linguistique Ethnologue.
  5. (en) Fiche langue (code «lmp») dans la base de données linguistique Ethnologue.
  6. (en) Fiche langue (code «oku») dans la base de données linguistique Ethnologue.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) B. Chem-Langhëë et V. G. Fanso (dir.), Nso' and its neighbours : readings in social history, Amherst College, 1996, 424 p.
  • (en) Daniel Kanjo Musa, Nso' traditional sculpture : an interpretation of motifs, Musa Heritage Gallery, Kumba, 1996, 38 p.
  • (en) Paul N. Mzeka, The core culture of Nso, Jerome Radin Co, Agawan (Mass.), 1980 (c1978), 121 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :