Novo Brdo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Novo Brdo (homonymie).
Novobërdë
Ново Брдо, Novo Brdo
La forteresse de Novo Brdo
La forteresse de Novo Brdo
Administration
Pays Drapeau du Kosovo Kosovo
District Pristina (Kosovo)
Kosovo-Pomoravlje (Serbie)
Commune Novobërdë/Novo Brdo
Code postal 16 000
Démographie
Population 183 hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 42° 37′ 04″ nord, 21° 25′ 11″ est
Altitude 946 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir sur la carte administrative de Serbie
City locator 14.svg
Novobërdë

Géolocalisation sur la carte : Kosovo

Voir sur la carte administrative de la zone Kosovo
City locator 14.svg
Novobërdë
Commune de Novobërdë/Novo Brdo
Administration
Maire
Mandat
Bajrush Ymeri (LDK)
2009-?
Démographie
Population 6 729 hab. (2011)
Densité 33 hab./km2
Géographie
Superficie 20 400 ha = 204 km2
Liens
Site web Site officiel

Novobërdë en albanais et Novo Brdo en serbe latin {en serbe cyrillique : Ново Брдо ; autres noms albanais : Artana ou Artanë) est une localité et une commune (municipalité) du Kosovo qui fait partie du district de Pristina (selon le Kosovo) ou du district de Kosovo-Pomoravlje (selon la Serbie). Selon le recensement kosovar de 2011, la commune compte 6 729 habitants et la localité intra muros 183[1].

En serbe, le nom de la ville signifie la « nouvelle colline ».

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le prince Lazar Hrebeljanović est né en 1329 à Prilepac, à proximité de Novobërdë/Novo Brdo. Cette ville avait été donnée à son père Pribac Hrebeljanović par le roi Dušan en raison de ses services rendu à la cour en tant que chancelier.

La ville est citée par Raguse pour ses mines d'or et d'argent, très recherchées dans les années 1340, lorsque la décision de frapper des monnaies d'or dans les grandes cités commerciales italiennes a augmenté la demande d'or[2]. En 1450, la ville construite, sur le cône d'un ancien volcan, produisait près de 6 000 kilos d'un argent contenant une forte proportion d'or.

Illustration du code minier de Stefan Lazarević ; ce code a été rédigé à Novobërdë/Novo Brdo en 1412

La première mine connue est celle de Brskovo, mentionnée en 1254, où travaillent des mineurs saxons, dont l'activité en Serbie, et plus tard en Bosnie, a été importante pour l'expansion des mines. Ils ont apporté leur technique, leur vocabulaire et ils ont formé les cadres locaux. au siècle suivant apparaissent les mines de la région de Kopaonik, de Novo Brdo, puis au nord de la Serbie celles de Zeleznik. En Bosnie, le mouvement suivit mais avec un retard de près d'un siècle. Les archives ne mentionnent qu'en 1349 le nom de la mine d'Ostruvznica[3].

Localités[modifier | modifier le code]

Localisation de la commune/municipalité de Novobërdë/Novo Brdo au Kosovo

Selon le Kosovo, la commune/municipalité de Novobërdë/Novo Brdo compte les localités suivantes :

Démographie[modifier | modifier le code]

Population dans la localité intra muros[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population dans la localité[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2011
232 243 237 294 292 463 183[1]
Évolution de la population

Répartition de la population par nationalités dans la localité (2011)[modifier | modifier le code]

En 2011, les Albanais représentaient 96,17 % de la population[4].

Commune/Municipalité[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2011
10 541 11 372 13 015 13 986 12 901 11 811 6 729[1]
Évolution de la population

Répartition de la population par nationalités (2011)[modifier | modifier le code]

En 2011, les Albanais représentaient 52,37 % de la population et les Serbes 46,40 %[4]. En 2013, l'OSCE, s'appuyant sur des données du Bureau municipal sur les communautés et les retours, estimait la population totale à 9 670 habitants, dont 5 802 Serbes, 3 771 Albanais et 97 Roms (habitant pour la plupart dans le village de Bostan/Bostane)[5].

Politique[modifier | modifier le code]

Aux élections locales de novembre 2009, les 15 sièges de l'assemblée municipale se répartissaient de la manière suivante[5] :

Parti Sièges
Ligue démocratique du Kosovo (LDK) 5
Parti démocratique du Kosovo (PDK) 2
Alliance pour un nouveau Kosovo (AKR) 2
Alliance des sociaux-démocrates indépendants (SNSD) 2
Pour un futur meilleur (ZBB) 2
Alliance pour l'avenir du Kosovo (AAK) 1
Parti libéral serbe (SLS) 1

Bajrush Ymeri, membre du LDK, a été réélu maire de la commune/municipalité[5].

Éducation[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui, la commune/municipalité de Novobërdë/Novo Brdo est totalement vouée à l'agriculture, au tourisme rural et au petit commerce[5].

Tourisme[modifier | modifier le code]

La forteresse de Novo Brdo a été édifiée au XIVe siècle, pour protéger un riche ensemble minier d'où l'on extrayait du fer, du plomb, de l'argent et de l'or ; vers le milieu du siècle, cette mine devint la plus importante de Serbie, battant même sa propre monnaie d'argent. La mine atteignit son apogée sous le despote serbe Đurađ Branković (1427-1456), qui, au fil du temps, en retira 50 000, 120 000 et 200 000 ducats d'or ; cette forteresse est inscrite sur la liste des monuments culturels d'importance exceptionnelle de la République de Serbie[6].

Autres sites et monuments

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (sq) « Évolution de la population 1948-2011 », sur http://pop-stat.mashke.org (consulté le 31 mai 2014)
  2. (fr) « Études d'histoire monétaire Par John Day, page 31 », sur books.google.fr (consulté en 1er} juin 2014)
  3. Les mines d'or et d'argent en Serbie et Bosnie, par Desanka Kovacevic, page 249
  4. a, b, c et d (sq) « Composition ethnique 2011 », sur http://pop-stat.mashke.org (consulté le 31 mai 2014)
  5. a, b, c et d [PDF] (en) « Novobërdë/Novobërdë », Site de l'OSCE, (consulté le 31 mai 2014)
  6. (sr) « Ostaci srednjovekovne tvrđave sa podgrađem », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 31 mai 2014)
  7. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k [PDF] (sq) « Lista e trashëgimisë për mbrojtje të përkohsheme », sur http://www.mei-ks.net, Site du ministère kosovar de l'Intégration européenne (consulté le 30 mai 2014)
  8. (sr) « Crkva Sv. Bogorodice, Bostane », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 31 mai 2014)
  9. (sr) « Ostaci crkve Jovča, Bostane », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 31 mai 2014)
  10. (sr) « Ostaci Saške crkve, Bostane », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 31 mai 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]