Novlene Williams-Mills

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Williams et Mills.
Novlene Williams-Mills
image illustrative de l’article Novlene Williams-Mills
Novlene Williams-Mills en 2015 lors du meeting de Doha
Informations
Disciplines 400 m, 4 × 400 m
Période d'activité 2002 -
Nationalité Drapeau : Jamaïque Jamaïcaine
Naissance (36 ans)
Lieu Saint Ann
Taille 1,68 m
Poids 55 kg
Club Herzogenaurach
Entraîneur Tom Jones (1992 - 2007)
Palmarès
Jeux olympiques - 3 1
Championnats du monde 1 4 1
Ligue de diamant 1 1 -
Jeux du Commonwealth 1 1 1
Champ. du monde de relais - 2 -

Novlene Williams-Mills (née le à Saint Ann) est une athlète jamaïcaine spécialiste du 400 mètres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avec le relais 4 x 400 m, Novlene Williams-Mills remporte la médaille de bronze des Jeux olympiques d'Athènes en 2004. Aux championnats du monde de 2005 à Helsinki, elle a remporté une médaille d'argent avec Shericka Williams, Ronetta Smith et Lorraine Fenton. Aux jeux du Commonwealth en 2006, elle remportait le bronze sur 400 m. Elle porte cette même année à Shanghai à 49 s 63. En 2007, peu avant les Championnats du monde d'Osaka, Williams-Mills doit faire face à un drame : son coach Tom Jones décède brûtalement[1]. Malgré cela, elle parvient à remporter le bronze sur le 400 m (49 s 66) et l'argent sur le relais 4 x 400 m (3 min 19 s 73). Elle clôt sa saison par une seconde place lors de la finale mondiale de Stuttgart.

Aux Jeux olympiques de Pékin en 2008, Williams-Mills est éliminée en demi-finale du 400 m. Avec le relais, elle décroche une nouvelle médaille de bronze. L'année suivante, elle échoue au pied du podium des Championnats du monde de Berlin mais remporte à nouveau une médaille d'argent avec le relais 4 x 400 m.

En 2011, Novlene Williams-Mills remporte la médaille d'argent du relais 4 × 400 m des Championnats du monde de Daegu en compagnie de ses compatriotes Rosemarie Whyte, Davita Prendergast et Shericka Williams. L'équipe jamaïcaine, qui s'incline face aux États-Unis, établit un nouveau record national de la discipline en 3 min 18 s 71[2]. Elle termine par ailleurs à la dernière place de la finale du 400 m.

Le 25 juin 2012, Novlene Williams-Mills apprend qu'elle a un cancer du sein. Trois jours après les JO où elle a malgré tout terminé cinquième du 400 m et remporté le bronze du relais, l'athlète est opérée et décide de procéder à une mastectomie. Le 23 juin 2013, Williams-Mills remporte son septième titre national sur le 400 m avec une qualification pour les Mondiaux de Moscou[3]. Lors de ces mondiaux, elle termine huitième de la finale du 400 m en 51 s 49.

En 2014 lors de la première édition des Relais mondiaux de l'IAAF, elle remporte pour la sixième fois de sa carrière la médaille d'argent du relais 4 x 400 m. Plus tard lors des Jeux du Commonwealth, elle remporte l'argent de son épreuve individuelle puis est titré sur le relais. Elle remporte par ailleurs le trophée de la Ligue de diamant en fin de saison.

La saison 2015 commence par les relais mondiaux de l'IAAF où en 3 min 22 s 49, la Jamaïque s'incline face aux Américaines. En août suivant, Novlene Williams-Mills se qualifie pour sa cinquième finale mondiale consécutive sur 400 m où elle se classe sixième en 50 s 47. Puis, avec le relais, elle décroche (enfin!) le titre mondial en devançant sur la ligne l'équipe des États-Unis.

Le 20 mai 2017, elle s'impose au Jamaica International Invitational en 50 s 54[4]. Elle termine 8e de la finale des Championnats du monde de Londres en 51 s 48[5].

Dopage[modifier | modifier le code]

À la suite du scandale de dopage concernant la Russie, 454 échantillons des Jeux olympiques de Pékin en 2008 ont été retestés en 2016 et 31 se sont avérés positifs dont Anastasiya Kapachinskaya et Tatyana Firova, médaillées d'argent du relais 4 x 400 m. Par conséquent, Williams et ses co-équipières pourraient se voir attribuer la médaille d'argent de ces Jeux si l'échantillon B (qui sera analysé en juin) se révèle également positif[6].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Le 1er coach de Novlene Williams-Mills, qui l'a entrainé dès l'âge de 10 ans, Tom Jones, est décédé en 2007[7]. Elle a également une sœur, malheureusement décédée en 2010[8].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2003 Jeux panaméricains Saint-Domingue 6e 400 m 52 s 83
2e 4 × 400 m 3 min 27 s 34
2004 Jeux olympiques Athènes 3e 4 × 400 m 3 min 22 s 00
2005 Championnats du monde Helsinki 2e 4 × 400 m 3 min 23 s 29
2006 Championnats du monde en salle Moscou 5e 400 m 51 s 82
Jeux du Commonwealth Melbourne 3e 400 m 51 s 12
4e 4 × 400 m 3 min 34 s 91
Finale mondiale Stuttgart 2e 400 m 50 s 36
Coupe du monde des nations Athènes 3e 400 m 50 s 24
1re 4 × 400 m 3 min 19 s 84
2007 Championnats du monde Osaka 3e 400 m 49 s 66
2e 4 × 400 m 3 min 19 s 73
Finale mondiale Stuttgart 2e 400 m 50 s 12
2008 Jeux olympiques Pékin 2e 4 × 400 m 3 min 20 s 40
Finale mondiale Stuttgart 3e 400 m 51 s 30
2009 Championnats du monde Berlin 4e 400 m 49 s 77
2e 4 × 400 m 3 min 21 s 15
Finale mondiale Thessalonique 2e 400 m 50 s 34
2011 Championnats du monde Daegu 7e 400 m 52 s 89
2e 4 × 400 m 3 min 18 s 71
Ligue de diamant 2e 400 m détails
2012 Jeux olympiques Londres 5e 400 m 50 s 11
2e 4 × 400 m 3 min 20 s 95[9]
2013 Championnats du monde Moscou 7e 400 m 51 s 49
Ligue de diamant 5e 400 m détails
2014 Relais mondiaux de l'IAAF Nassau 2e 4 × 400 m 3 min 23 s 26
Jeux du Commonwealth Glasgow 2e 400 m 50 s 86
1re 4 × 400 m min 23 s 82
Coupe continentale Marrakech 2e 400 m 50 s 08
1re 4 × 400 m 3 min 20 s 93
Ligue de diamant 1re 400 m détails
2015 Relais mondiaux de l'IAAF Nassau 2e 4 × 400 m 3 min 22 s 49
Championnats du monde Pékin 6e 400 m 50 s 47
1re 4 × 400 m 3 min 19 s 13
2016 Jeux olympiques Rio de Janeiro 2e 4 × 400 m 3 min 20 s 34
2017 Championnats du monde Londres 8e 400 m 51 s 48
Ligue de diamant 6e 400 m 51 s 27

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
400 m Plein air 49 s 63 Drapeau : République populaire de Chine Shangaï 23 septembre 2006
Salle 51 s 25 Drapeau : Russie Moscou 11 mars 2006

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « IAAF: First impressions – Novlene Williams-Mills| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 5 juillet 2016)
  2. (en) « Résultats du 4 × 400 m féminin des Championnats du monde 2011 », sur daegu2011.iaaf.org (consulté le 6 septembre 2011)
  3. Williams-Mills dompte un cancer, L'Équipe, le 11/07/2013
  4. Jamaica Observer Limited, « Ja Invitational: Williams-Mills' gutsy performance delivers 400m win », sur Jamaica Observer (consulté le 21 mai 2017)
  5. Jamaica Observer Limited, « Jamaica Observer Limited », sur www.jamaicaobserver.com (consulté le 10 août 2017)
  6. « Recheck shows positive doping samples of 14 Russian 2008 Olympic athletes », sur TASS (consulté le 25 mai 2016)
  7. « IAAF: Personal bests – Novlene Williams-Mills| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 5 juillet 2016)
  8. (en-US) « Williams-Mills - the sprinter who beat breast cancer - France 24 », (consulté le 5 juillet 2016)
  9. Suite à la disqualification du relais russe

Liens externes[modifier | modifier le code]