Novatek

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

НОВАТЭК
logo de Novatek

Création 1994
Fondateurs Léonid Mikhelson
Forme juridique Société par actionsVoir et modifier les données sur Wikidata
Action MICEX-RTS (NVTK) et bourse de Londres (NVTK)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Tarko-Sale
Drapeau de Russie Russie
Direction Léonid Mikhelson (P-DG)
Actionnaires Gennady Timchenko : 23,5 %
Total SA : 16,3 %
Gazprom : 9,9 %
Activité Industrie pétrolièreVoir et modifier les données sur Wikidata
Produits gaz naturel
Site web www.novatek.ru
www.novatek.ru/enVoir et modifier les données sur Wikidata

Capitalisation $31,5 Mds (2016)
Dette Decrease Positive.svg $2,9 Mds (2016)
Chiffre d’affaires en augmentation $8 Mds (2016)
Résultat net en augmentation $2,2 Mds (2016)

Novatek (en russe НОВАТЭК) est un producteur de gaz naturel en Russie. La société fait partie de l'indice RTS. Fondée en 1994, elle a porté le nom de « Novafininvest » jusqu'en 2003.

Le groupe pétrolier français Total détient en 2018 environ 19 % du capital de Novatek[1].

Historique[modifier | modifier le code]

En mai 2018, le groupe pétrolier français Total a annoncé vouloir acquérir (avant 31 mars 2019) 10 % des parts d'un projet géant de Novatek, visant l'exploitation de gaz naturel liquéfié (GNL) en arctique russe sur la péninsule de Gydan, dans le nord de la Sibérie (projet de 2,5 milliards de dollars selon Novatek qui veut conserver 60 % du projet)[1]. Un protocole d'accord a été signé en Russie en présence de Vladimir Poutine et de Emmanuel Macron mais Total se dit prêt à monter jusqu'à 15 % et le protocole prévoit que Total pourra acquérir 10 à 15 % de tous les futurs projets de GNL Novatek concernant la péninsule de Yamal et la péninsule de Gydan. Si l'on tient compte du fait que Total est en partie propriétaire de Novatek, sa participation financière dans ce projet s'élèverait à environ 21,5 % [1].
Total et Novatek, sont déjà associés sur un autre projet (Yamal LNG) qui à une trentaine de km de là produit du gaz depuis décembre 2017[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]